Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
plaisir-jardin.com

plaisir-jardin.com

Menu
Debrief' du week-end

Debrief' du week-end

Un samedi famille un dimanche ensoleillé ... c'est partit pour le debrief' du week-end.

Samedi matin, c'est le rendez vous des courses hebdomadaires, j'en profite pour faire un saut dans la jardinerie la plus proche afin d'acheter 3 sacs de terreau 70L pour les futurs semis.

J'ai enfin trouvé une facon de remettre en ordre les pages du blog. Il faut que j'intégre des tableaux dans chaqu'une de fiches de rosiers... ce sera long mais c'est possible... je vais passer les prochaines semaines à remettre à jour les 400 fiches de rosiers du blog.

 

Un couple de cygne s'est posé sur les pâtures inondées en face de la maison. Un joli moment unique où ils se sont envolés.

C'est la première fois qu'on en voit migrer ici, nous sommes plus habitués aux hérons, grandes aigrettes voir cigognes.

Désolé pour la qualité de la photo mais c'est un peu éloigné et il pleuvait.

Debrief' du week-end

Samedi après midi, nous allons à Arras pour laisser les enfants en vacances chez leurs grands parents. Mon beau père m'offre des vieux journaux, cooool je vais pouvoir l'utiliser pour le jardin ... vous en saurez plus un peu plus loin ;-)

 

Dimanche matin, un magnifique ciel dégagé et ... une très grosse gelée ! Tout est blanc mais ce beau soleil laisse augurer une belle journée au jardin.

 

Que faire ? Il y a tant de choses qui nous attendent.

Allez d'abord sortons le sécateur et c'est partit pour la taille.

Les premiers à y passer sont les fruitiers espaliers. Pour le premier poirier c'est facile, il est bien formé mais le second fait triste mine depuis la tempête de grêle. Une taille sévère à la base des fourches pour reformer de nouvelles branches charpentières et il sera comme neuf dans quelques années.

Les pommiers colonnaires connaissent aussi un bon toilettage.

 

Allez, il fait toujours froid mais le sécateur tient chaud. C'est partit pour les rosiers à l'arrière de la maison.

Toujours commencer par les plus longs: les couvres sols ('Avalanche rose') puis les anglais et on continue sur les hybrides de thé et anciens.
Pendant que je coupe, Cécile passe les tiges dans le broyeur qui n'en fait qu'une bouchée.

On ne voit pas le temps passer, il est midi et les rosiers à l'arrière y sont tous passés... tiens je vais les compter pour le fun: 120 (ne sont pas compris les rosiers pas à tailler).

 

Après midi, nettoyage des plantes vivaces. Elles redémarrent, il est temps de rabattre les asters, phloxs, monardes et autres vivaces hautes.

Belle surprise: la plupart des vivaces gélives ont passé l'hiver sans souffrir. Je ne m'attendais pas à revoir les salvias amistad, salvia argentea, polemonium pauciflorum, ... quelle joie de les voir repartir pour nous gratifier de leur floraison cette année.

 

Le temps commence à se couvrir. Que faire ? Continuer de tailler les rosiers devant la maison ou démarrer les semis. Bon le vent est assez froid, direction la serre.

 

Allez c'est partit pour un bon bêchage, avec retrait des racines de liseron et d'orties (ouille ça pique). Le sol est maintenant plus plat, on peut démarrer les semis.

Cécile rempli les pots de terreau pendant que je sème et étiquette. Nous avons reçu plus de 100 paquets de semences au Seed of Loves et il y a aussi les graines achetés cet hiver.Je commence par les graines de rosiers qui viennent de sortir du congélateur. Puis c'est le tour des vivaces.

 

Debrief' du week-end
Debrief' du week-end

Ooooh il est déjà 6 heures, le soleil décline, il est temps de ranger nos joujoux et de rentrer. Il reste pas mal de graines encore à semer ce sera pour la semaine prochaine.

 

Une fois rentré, je teste la méthode de bouturage dans du papier journal que Daniel nous avait parlé cette semaine sur FB.

Le principe est simple: on taille des tronçons de rosiers en repos végétatif. On les trempe dans de l'hormone de bouturage. On enveloppe le tout dans du papier journal humidifié et enfin on enferme le tout dans un plastique (ici un sac de terreau retourné). Le tout est placé dans un endroit à 10-15° pendant 3 semaines. Je vous tiendrais au courant du résultat.

Bon maintenant je lave la cuisine, il y ades morceaux de rosiers et du terreau partout.

Debrief' du week-end

Et voilà un week-end déjà fini. Ça a bien avancé mais il reste plein de choses à faire ... et donc plein de choses qui vont nous faire rêver toute la semaine en attendant de les réaliser.

Une potée de perce neige nous a rejoint à la maison. Une fois défleuri, les bulbes iront rejoindre la Charente maritime chez Lydie.
Belle semaine à tous.

Et voilà un week-end déjà fini. Ça a bien avancé mais il reste plein de choses à faire ... et donc plein de choses qui vont nous faire rêver toute la semaine en attendant de les réaliser.
Debrief' du week-end