Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
plaisir-jardin.com

plaisir-jardin.com

Menu
Debrief' du week-end

Debrief' du week-end

Celles et jeu des chaises musicales sont au menu ce week-end.

C'est dimanche soir, l'heure du debrief' du week-end. Vous êtes prêts ? C'est partit !

Comme vous avez pu le lire sur l'article précédent, c'était la fête des plantes de la Feuillerie ce week-end et nous y avons passé la journée avec nos amis. Le premier article le concernant est ici et le prochain sera rédigé juste après ce debrief'.

Nous allons passer directement au dimanche si vous le voulez bien.

Levé 6 heures, chouette je vais avoir du temps avant d'aller faire les courses.

Je prends donc mon temps sur FB et pour la rédaction du premier article des retrouvailles de la veille, c'est cool.

Pendant que je fais les emplettes de la semaine (à vitesse grand V parce que c'est dimanche et je déteste devoir faire les courses le dimanche), Cécile a drôlement avancé. Elle a désherbé la plus grande partie du parterre en devanture. Ça rend quand même bien mieux sans adventices. Elle a également planté dans son massif le Corydalis et une Sanguisorbe de Celles

Ah au fait je ne vous avez pas dit. Cécile était en vacances cette semaine et elle a bien avancé au jardin. Les pavés sont finis d'être désherbé, les 2 massifs devant la roseraie sont impeccable et surtout le chemin a connu un défrichage impressionnant.

En effet, nous avons décidé d'y installer les hellébores achetées chez Thierry et les rosiers de chez Lens mais pour cela il fallait retirer bouton d'or et chiendent.

Regardez ce que ça donne:

Debrief' du week-end
Debrief' du week-end

Il faut dire que ça donne des envies de plantations de la terre vide comme ça.

Je l'aide à finir le désherbage en sarclant le sol et c'est partit.

10 Héllébores sont installées au fond et 2 rosiers de Lens 'Easy to cut' et 'Puccini'.

Oui mais voilà, il y a quelque chose qui me chiffonne depuis 15 jours. J'ai des Grootendorst à planter (le FJ, le supreme et le pêche) et je voudrais les amener à côté du rose et des blancs. A cet endroit il y a une série de 3 rosiers Fête des mères (nains à fleurs globuleuses) que j'avais placé ensemble car ils venaient du même obtenteur.

L'idée de départ de planter par obtenteur est sympa mais ils sont trop petits pour être vus derrière la haie de buis.

Ils seraient mieux placés à l'entrée de la roseraie dans le massif de droite en vis à vis avec 'Aquarelle', 'Archimedes' et 'Fraise des Bois'. Mais bon, à cet endroit il y a 2 rosiers que j'adore mais qui jurent dans le jardin (surtout Isa, ne lit pas ce paragraphe ... ton sourire va rester scotché jusqu'aux oreilles). Il y a 15 jours j'avait supprimé 'Victor Hugo' de l'autre côté mmmmmmh, vous me voyez venir avec mes gros sabots et ma grosse bêche.

Et bien oui ce n'est plus la saison mais c'est partit pour les chaises musicales.

Debrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-end

Ne vous inquiétez pas, les beaux rosiers impressionnistes que je déterre ('Edgard Degas' et 'Alfred Sisley' ) ne sont pas partis bien loin ... ils sont au potager sous les fruitiers palmettes. Ils se meleront à travers la grille en fer forgé aux Iris plantés la semaine dernière.

Je vais donc déplanter les 3 rosiers "Fêtes des mères" le rouge , le blanc et le orangé ... et oui il me manque (pour l'instant) le rose. C'est galère dans la bache et le sol lourd mais bon.

Je plante au passage le beau rosier 'pop corn' (toujours de chez Lens) et hop c'est au tour de morsdag. Puis de 'white morsdag' .... aaaaah le fameux drain de la semaine dernière passe juste là ... faut que je fasse gaffe à ne pas le casser comme la dernière fois et perdre 1/2 heure à le réparer. Je fais bien attention (pour une fois) et je rebouche ... trop content de ne pas avoir fait mon bourrin.

Puis c'est le tour de 'orange morsdag' juste à côté, je me disais en faisant le trou ooooh qu'il va être beau et j'ai plein d'entrain avec ma bêche pour creuser le sol ... vous me voyez venir maintenant ? Et oui paf , un gros coup de bêche dans le drain ... pffff ... bon maintenant on répare.

L'après midi, au noooon il pleut. Bon c'est pas grave on retourne dehors je vais mettre un K Way .... aaaah je n'en ai pas ... c'est pas grave on fera comme si j'en avais un.

On continue dans les plantations avec le rosier délicat 'Greenleeves' aux fleurs rose-verdâtre. Il rejoint le massif devant à côté de la haie de hêtre pourpre.

Puis c'est le tour du gros, euuuuh de l'énorme 'Teasing Georgia'. Il rejoint le chemin en vis à vis avec les 3 'graham Thomas'. Une taille drastique est de mise pour assurer sa reprise avec ce repiquage tardif.

Debrief' du week-end

On continue dans les repiquages avec 2 rosiers en jauge depuis l'automne: les botaniques 'roxburghii' et 'rubriginosa' qui rejoignent le poulailler. Un bon arrosage directement pour éviter de l'oublier au soir.

Durant ce temps Cécile désherbe le massif au fond de la roseraie.

Il reste encore pas mal de rosiers en jauge, il continue de pleuvoir bon une seule solution, continuer avant que la terre ne devienne trop grasse (et oh, vous n'avez pas cru que j'allais m'arrêter là !) .

'Jubilé Célébration' remplace un rosier 'Othello' qui avait rendu l'âme cet hiver, il ne me manquera pas car j'en ai d'autres et ils sont médiocre par rapport à leurs voisins 'Falstaff'.

On continue sur la lancée avec la dernière commande des rosiers de Daniel Schmitz.

'Jardin d'Aywiers' rejoint 'Paris 2000' et 'Peace and love' pour se placer en vis à vis des futurs rosiers de Warren.

'Joyeuse Farandole' rejoint le nouveau massif du chemin et sera formé en arbustif plutôt qu'en grimpant.

Il nous reste encore une belle série de rosiers aux tons chauds et j'aimerai les placer ensemble. Il reste encore une grande place là où j'ai retiré les hémérocalles l'année dernière. Cécile désherbe donc cette partie, je retire les morceaux de bâches et un pauvre Iris mal tombé dans ce coin humide.

Un bon bêchage ... zut il pleut des cordes maintenant. Je continue quand même de peur de ne pouvoir continuer par la suite.

Debrief' du week-end

Pendant l'averse, je fais un rapide plan avec les variétés restantes (photos internet).

Debrief' du week-end

Emiettage du sol et c'est partit pour la plantation de 'Yann Arthus Bertrand' et 'Chapi Chapo' à l'arrière puis de 'Alissar Princess of Phoenica', 'Fox Trot' et 'Cinco de Mayo' à l'avant.

2 Iris ensatas et louisinianas qui viennent d'être achetés à Celles viennent les rejoindre.

Désolé pour la piètre qualité de la photo mais il pleut toujours ...

Debrief' du week-end

Le 2eme 'Teasing Georgia' rejoint 'Pegasus' le long de la pâture de l'anesse. C'est plutôt galère nous sommes là dans de l'argile pur. Ces massifs seront de toute façon intégralement retravaillés par la suite.

Bon il nous reste encore quelques rosiers en jauge: 'Summer Song', 'Bukavu', 'Dan Poncet' et 'Benjamin Britten' rejoignent le potager le long de la barrière comme les 2 impressionnistes de tout à l'heure.

Bon il pleut toujours mais il faut arroser pour tasser le sol. Cécile rentre pour les taches ménagères hebdo et je sors le tuyau de la pompe du puit.

Arrosage des plants dans la serre mais aussi de tous les rosiers plantés. Ca fait toujours bizarre d'arroser sous une pluie battante ... Mais avez vous compté combien de rosiers ont bougé ou été planté ? 25 :-)

Et avec tout ça, je n'ai pas eu le temps de planter les 'grootendorst' prévus initialement.

Ce n'est pas grave ils sont en pot et pourront attendre la semaine prochaine.

Ce soir je rédigerai l'article sur les achats et stands de la fête des plantes.

Je vous laisse avec les photos d'un de mes massifs coups de coeur:

Debrief' du week-end
Debrief' du week-endDebrief' du week-end
Debrief' du week-endDebrief' du week-endDebrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-end

Je vous remercie pour votre participation au vote sur votre potée préférée cette semaine. C'est "Orange givrée" qui l'a remporté avec 63% (24 votes) devant "pétales de rose" 28% (11 votes).

Belle semaine à tous et à toutes.

Ps: edit ... j'ai oublié un rosier planté du matin "robe fleurie" de Lens qui a rejoint le massif en devanture. Ça fait donc 26. ;-