Planche comparative des rosiers à fleurs d'oeillet (Grootendorst)

  • David Henriet
  • Roses

Ce sont les préférés de Cécile et les seuls rosas rugosas du jardin (pour l'instant). Ils ont un charme fou avec leurs petites roses à forme d'oeillet.

Tout a débuté par la naissance d'un beau rosier iissu du croisement de Rosa rugosa 'scabra' et 'Mme Norbert Levasseur' obtenu par De Goey. F.J. Grootendorst le commercialisa en 1918 sous son propre nom.

Il fut largement distribué et on pu en découvrir des sports (mutation de couleur) aux superbes teintes.

Ils sont plantés ensemble au jardin car ils ont la même vigueur et leur superbe floraison remontante nous enchante tout l'été.

Planche comparative des rosiers à fleurs d'oeillet (Grootendorst)

Retrouvez donc de gauche à droite:

Grootendorst suprême: découvert par F.J. Grootendorst en 1936

F.J. Grootendorst: l'original obtenu par De Goey et commercialisé en 1918

Pink Grootendorst: découvert par F.J. Grootendorst en 1923 (le plus fréquent)

Peach Grootendorst: je ne connais pas son origine, nous l'avons déniché chez Daniel Schmitz.

Grootendorst white: découvert par Paul Edy en 1962, à notre celui-çi est peu stable et a tendance a offrir des roses flammées de rose.

Et le dernier, petit cadeau bonus, c'est le Rosa fimbriata rosier surprenant non remontant obtenu de l'hybridation d'un rosa rugosa et de 'Mme Alfred Carrière'. Il nous vient de Morlet en 1891.

Et vous lequel préférez vous ?

Planche comparative des rosiers à fleurs d'oeillet (Grootendorst)
Planche comparative des rosiers à fleurs d'oeillet (Grootendorst)Planche comparative des rosiers à fleurs d'oeillet (Grootendorst)Planche comparative des rosiers à fleurs d'oeillet (Grootendorst)

Alix 10/06/2014 15:18

Ta planche de présentation est extra. On les veut tous en fait. Le jardin débordant, si je devais faire un choix, ce serait le Suprême. Mais le fimbriata a beaucoup de charme aussi.

David 10/06/2014 15:23

Merci Alix,
2 grands extrêmes le plus sombre et le plus nacré :-)
En tout cas ils ont tous plein de charme.
Bises et belle journée

Jean-Pierre 10/06/2014 08:35

Je les connaissais de nom, mais ne connaissais pas leur particularités. Lors d' une prochaine visite à une pépinière non jetterons certainement un oeil sur ces variétés . Merci de nous les avoir fait découvrir

David 10/06/2014 09:22

Bonjour Jean-Pierre,
oh et bien chacun son tour de jouer les tentateurs, d'habitude c'est toi qui me fait découvrir des merveilles.
Florifère et sans entretien, ce sont des rosiers faciles à vivre.
Belle semaine et à bientôt

Maryline 09/06/2014 22:11

Oh David je les adorent aussi, mes préférences vont au suprême que je n'ai jamais vu nulle part est-il facile à trouver et à Fimbriata que je projette d'avoir au jardin, when ? Ceci est une autre question, il faut toujours faire des choix pourtant ce n'est pas la place qui me manque plutôt l'énergie de devoir toujours creuser.

David 09/06/2014 22:13

Bonsoir Maryline,
nous avons trouve le "supreme' chez Daniel Schmitz et le fimbriata chez Francia Thauvin l'année dernière à Chaalis.
Les rugosas sont rustiques et vigoureux, un petit trou devrait suffir ;-)
Bises

Lina 09/06/2014 19:57

De tous ceux là... je n'ai planté que le fimbriata... le must, c'est toujours pour Lina! mdr! bel article!

David 09/06/2014 20:09

Bonsoir Lina;
le must c'est sur mais pour la remontée il repassera ;-)
En tout cas 'fimbriata' a un charme fou, Cécile a craqué dessus l'année dernière.
Bises et belle soirée

Lydie 09/06/2014 14:59

Il y a deux grootendorst supreme ? en tout cas ma préférence va au suprême sombre ! et aussi au Fimbriata qui est absolument craquant. Le jour où j'aurais plus de place il sera au jardin :)
Bises
Lydie

David 09/06/2014 16:05

Ouuuuups le texte s'est copié collé, boulette !!!
Je viens de supprimer le mauvais, le "suprême" est bien le + foncé.
Je crois qu'il en existe un encore plus sombre mais je ne me souviens plus de son nom.
Méla-Rosa distribue 'farinelli' un petit bijou mais en faible exemplaire car dur à greffer je crois.
http://www.helpmefind.com/gardening/l.php?l=2.45290&tab=36
bises Lydie
ps: je viens d'éditer l'article encore merci ;-)

Caroline JardindesPixies 09/06/2014 10:03

Ils sont superbes, je ne connaissais pas... J'adore le 2,3,4. Je vais noter les noms quelque part. Merci

David 09/06/2014 11:07

Bonjour Caroline,
attention avez eux la collectionite nous guettent.
Bises

François 09/06/2014 09:47

Pour avoir cultivé F.J, Pink et Fimbriata, ma préférence va à Fimbriata dont les fleurs s'ouvrent davantage. Même si la remontée était capricieuse, c'était quand même un petit miracle tous les printemps. Le feuillage clair, le nombre d'épines plutôt faible pour un rugosa et sa capacité à faire un arbuste dense... et un peu plus de parfum que ses copains... ah, oui !
Bonne journée

David 09/06/2014 11:00

Bonjour François,
effectivement fimbriata a plus de cachet et de grâce que ses collègues. C'est d'ailleurs pour ça qu'on a tenu à le mettre dans le même massif que les grootendorst.
Il gagne à être connu en tout cas :-)
Belle journée

Cécile 09/06/2014 09:35

Ils sont tous très jolis ! J'ai déjà Pink Grootendorst, et je me laisserais bien tenter par l'un ou l'autre que tu présentes ! Bonne journée à toi et ta famille, David.

David 09/06/2014 10:59

Bonjour Cécile,
oh mais laisses toit tenter, ils ont la même vigueur et sont sans entretien :-)
Belle journée et bises également à toute ta tribu

caroleone 09/06/2014 04:51

Bonjour David,

J'aime beaucoup ces petites roses froufroutantes et pourtant je n'en ai pas encore au jardin !
Je me demande du coup pour la énième fois si je devais en choisir une laquelle ce serait alors pour répondre à ta question, je dirais pink grootendorst mais fimbriata me plait bien aussi.
C'est mignon comme présentation, une belle planche.
Bises de caro

David 09/06/2014 08:27

Bonjour Carole,
c'est vrai que ce "pink" a un charme fou et le rose passe du vif au pêche donc ce serait un très bon choix. Je suis moins emballé par "Suprême" mais c'est + en fonction des associations que ça va se jouer.
Belle semaine et à bientôt
Bises

David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog