Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
plaisir-jardin.com

plaisir-jardin.com

Menu
Debrief' du week-end

Debrief' du week-end

Quoi un debrief' le dimanche matin? Mais comment ça se fait?

Et bien avec un week-end de 3 jours (le seul puisque je vais travailler les autres jours fériés qui arrivent), nous avons pu jardiner le vendredi alors que dimanche, ce sera direction la famille à Arras pour récupérer les enfants en vacances chez les grands parents.

Prêt pour un debrief à coup de pioche, merlin et plantules ... c'est parti.

Les achats de la semaine

Petit aller-retour à Casto pour le terreau, bonne aubaine, il est-50% pour un terreau bien tamisé ... ce sera 8 sacs de 50L qui nous rejoignent pour transplanter les plantules.

Mais aussi un arrivage de ... rosiers ... ils nous viennent de Globe-Planter. Vous avez certainement déjà croisé en jardinerie leurs variétés, elles sont toujours à la pointe des dernières nouveautés et tendances jardin. On y trouve les dernières obtentions de plantes vivaces, arbustes mais aussi rosiers. Leur point commun est d'être innovant, original, au port harmonieux et facile à vivre. On trouve pour les rosiers essentiellement des variétés ayant recu l'ADR mais là ce sont 2 rosas rugosas qui rejoignent le jardin:

Debrief' du week-end

Aaaaaah mais je vous vois zoomer sur la photo et trépigner d'impatience comme si vous déballiez vous même le carton.

Il y a 'Savoranova Purple' au joli port compact et puissant se couvrant de fleurs bien doubles violacées très parfumées durant tout l'été jusqu'aux gelées où elles laisseront place à un beau feuillage automnal mais aussi de nombreuses baies qui pourront être utilisées en confitures (d'où son nom Savaranova'). L'avenir du rosier passera t'il dans des massifs mélangés aux arbustes à fleurs et ceux de petits fruits? Et pourquoi pas relier l'utile à l'agréable?

Et 'Savoranova white' l'équivalent en blanc pur au parfum plus doux mais à la floraison immaculée sans interruption durant tout l'été. Je vous l'avais déjà présenté dans la thématique des rugosas cet hiver sous son ancien nom 'White roadrunner'.

Photo: http://www.globeplanter.com/Photo: http://www.globeplanter.com/

Photo: http://www.globeplanter.com/

J'ai hâte de vous les montrer en photo dans les massifs cet été.

Allez c'est parti pour la narration du debrief'

Vendredi

On avait pensé aller rejoindre nos amis à la fête des plantes d'Aywiers, ce n'est pas si loin d'ici (1h30) mais on va rester raisonnable: avancer au jardin et souffler un peu.

Petit tour du jardin matinal à 2, l'occasion de prendre quelques photos et faire le point de ce qui démarre (y compris les mauvaises herbes), les coeurs de Marie sont à l'apogée, les pommiers en pleines-fleurs, les rosiers démarrent timidement et le muguet pointe à peine son nez.

Le matin est calme, sans bruit ... je me dirige vers la serre même s'il fait beau pour transplanter les plantules assez grandes dans des alvéoles en attendant de les repiquer mi mai. Elles seront ainsi plus fortes et vigoureuses ... c'est long, c'est vrai, mais que ça fait du bien de se poser et faire un travail minutieux quand on a passé une semaine dans la précipitation à faire 10 choses en même temps.

Debrief' du week-end

Durant ce temps Cécile desherbe le massif qu'elle a planté à l'extrémité du chemin. Celà permet de redécouvrir le muguet doré, le Corydalis, la primevère de Fabienne qui fleuri (youpi) et le superbe Geum venant de chez Thierry.

Debrief' du week-end

Jolie surprise dans le grand massif en devanture, les Setarias 'caramel' se sont ressemés par centaines :-) J'avais réussi le semis dans la serre mais le fait de les voir revenir spontanément nous montre que nous avons bien réussi à intégrer la plante à notre milieu et ça donne une grande satisfaction.

Photos des semis spontanés et des épis l'année dernièrePhotos des semis spontanés et des épis l'année dernière

Photos des semis spontanés et des épis l'année dernière

Vendredi après midi

Pendant que Cécile désherbe les allées pavés de la roseraie et débroussaille désherbe un des massifs. Je continue les repiquages, c'est long mais ça avance ... quel plaisir d'avoir au bout des doigts ces petites plantules pleines d’énergie et de vie ... imaginer leur floraison, penser à la personne qui nous a offert les graines ...

Les plaques de cultures sont posées dans la serre sur un voile de forcage pour limiter la pousse des adventices en dessous et faire un barrage aux limaces (la semaine dernière bizarrement ça a marché).

Debrief' du week-end

L'après midi est déjà bien entamé ... il est temps de passer aux choses sérieuses ... commencer l'enclos de l'ane.

Suite au passage de l'expert géologue pour l'installation de l'assainissement, nous savons désormais la place qu'il nous reste pour faire l'enclos d'hiver de l'âne (Cajou). Poteaux et piquets ont déjà été achetés cet hiver, il nous reste à les placer.

Un retour en arrière du garage sera fait également pour diviser en 2 la surface du poulailler, + de 200m2 pour 3 poules c'est un peu trop sans compter leurs échappées dans les pâtures.

Par contre le hic ... et c'est un GROS hic: le verger de fruitiers basse tige doit disparaitre. Il fallait se faire une raison, les fruitiers sont malades suite aux chancres formés lors de la tempête de Hautmont avec une pluie de grêle qui a exterminé toutes les écorces. Leur pousse était aléatoire, mais ... j'y tenais beaucoup à ce carré de fruitiers qu'on venait cueillir avec les enfants.

Enfin bref, la décision était prise ... je ne vous publierai pas les photos de prêt ... ils sont tous en fleurs ... et ça fait trop mal au coeur ... alors une photo floue de loin ...

Debrief' du week-end

Sortir la tronçonneuse en se disant qu'on en replantera ailleurs, s’excuser auprès d'eux à chaque entaille ... se dire que c'était le coin le plus moche du jardin et que la vue serait plus agréable ... se dire qu'ils allaient mourir de leurs plaies béantes voir refiler la maladie aux autres fruitiers alentours ... mais le faire à regret.

La tronçonneuse galère, il faudra que je la révise à l'occasion. Pour ne pas la faire chauffer, on y va par accoue mais il faut bien avouer que ça fait durer la souffrance.

Les 2 pruniers haute tige que Cajou avait boulotté l'écorce et qui en sont mort cet hiver passent également sous les cris de l'engin de torture.

Un énorme tas de branche gît sur la pelouse ... Cécile les passera au broyeur la semaine prochaine (elle est en congés).

Debrief' du week-endDebrief' du week-end

On balise l'emplacement de la cloture et place le premier poteau qui fera le coin.

Pas de bol, on tombe sur des silex mais on devait décaisser pour couler par la suite du béton.

Pioche, bêche, merlin sont de sortie.

Ca y est le premier poteau est planté ! C'est lancé.

Le second poteau sera celui prêt du garage et servira de base pour la porte d'accès. Je creuse... tiens du métal, je gratte, tiens c'est un cercle, je retire (difficilement) tiens une sorte de deuxième cercle plus grand et un cylindre métallique ... mais qu'est ce que c'est que ce truc ?

J'ai bien du passer une heure à extraire ça du sol où cet objet était bien enterré. Je ne sais toujours pas ce que c'est ... c'est donc un cylindre métallique cerclé de bois sur lequel aux 2 extrémités 2 cercles métalliques sont sertis. Un petit cercle métallique au dessus le surmonte ... Une embase de poteau ? Une buse d'arrivée de puit ? Je n'en sais rien du tout, si vous avez une idée je suis preneur.
edit: le mari d'Anny a trouvé: le moyeu d'une roue charrue ancienne ... le passé de la maison ressurgit

Debrief' du week-endDebrief' du week-endDebrief' du week-end
Debrief' du week-end

Bon le trou est énorme maintenant, je rebouche ...

Allez 3 eme poteau, ça ne peut pas être pire. On tape au merlin, tap, tap, tap, cling .... comment ça cling ? Rhoooooo un enorme caillou, .... "Cécile, ramène la pioche SVP' ... et encore pas de bol ... direct sur les fondations d'un ancien mur de grange ... dans la pierre bleue.

Et vas y que ça creuse, et vas y que ça pioche... et 2 grosses pierres bleues extraites.

Debrief' du week-end

Bon ça commence à nous exaspérer un peu là quand même ...

Le poteau suivant ira (un peu) mieux à s'enfoncer.

On s'arrête là pour ce soir ... je repasse un coup de tronçonneuse pour retirer quelques moignons restants ... le coeur gros de notre méfait, je me décide à replanter de suite le beau pommier d'ornement que nous venions d'acquérir à La Feuillerie ... comme pour se faire pardonner d'avoir fait disparaitre nos pommiers.

Debrief' du week-end

Samedi

Oh chouette il ne pleut pas ... il faut dire que la météo a tendance à oublier le Nord Pas de Calais (et surtout pour dire des choses positives) et quand il fait beau chez nous à l'inverse de Paris ... ça ne compte pas ... il pleut officiellement sur toute la France ... à croire que le département le plus peuplé de France n'est juste bon à animer l'émission "Les Cht'tis à Las Vegas' ... soit.

Un nouveau petit tour du jardin sous le champ des oiseaux, jolie découverte: les épimediums commencent leur floraison, j'adore.

Cajou s'est sauvé du chemin et regarde son nouvel enclos ... grrrrr ...

J'ai encore du mal à voir la vue béante du coin fruitier de l'enclos de l'âne mais bon, je regarde le Malus 'Brandy Wine' et ça va mieux.

Direction les courses hebodmmadaires, Cécile part à son sport.

Une fois rentré, je suis bloqué pour attendre le Xeme passage de Boulanger pour la réparation de mon lave vaisselle, le rdv est entre 11h et 15h ... je retourne dans la serre pour les repiquages.

Ils arrivent une fois le repas terminé, chouette ils sont 2 et donc pas besoin de moi. On en profite avec Cécile pour filer dehors et recouper tous les poteaux en 2 avec la scie sauteuse (les poteaux achetés font 2m40 et 1m20 suffisent pour un enclos).

Allez c'est partie pour planter la grande longueur de poteaux.

Premier poteau presque sans encombre, juste 2-3 silexs

Deuxième poteau ... la grosse galère ... de puissantes fondations attaquées à coup de pioches et en dessous une énorme pierre bleue ... bon là j'abandonne ... je rebouche pour me mettre plus loin ... pareil ... plus lojn de l'autre côté ... l'embase galère et part en vrille ... le poteau est tordu ... et bien ça restera comme ça.

Les gars de Boulanger sont partis, j'en ai un peu (beaucoup) marre ... on fait une pause ... et une pause shopping. Direction ... le marchand de matériaux du village voisin qui vient de s'installer.

Renseignements pro, gars sympa, frais de livraison peu onéreux et arrangeant .... aaaaah qua ça fait du bien de faire travail une bonne petite entreprise locale.

C'est décidé que nous allons nous faire livrer mardi ... 5m3 de cailloux pour reboucher les nids de poules du terrain. Ceux qui sont venus récemment chez nous comprendrons que ça devenait urgent d'agir. J'en profite pour récupérer un sac de ciment et de cailloux pour faire du béton

Allez on est rentré, bien content d'avoir trouvé ce qu'on voulait (bon faudra encore tracter la brouette les cailloux vers les trous mais bon, ça animera les prochains debrief'), on retourne à nos poteaux ... je n'ai pas compté exactement combien il y en a .. 25 ou 30, je ne sais plus ... mais c'est fait, planté, installé.

Au dernier poteau pour l'anedocte, Cécile me dit: "c'est marrant celui là à l'air d'être plus dur à enfoncer" ... sauf que pour moi c'était pas vraiment marrant ... et c'est peut être parce que je venais à bout de force.

Il restera à visser les tirefonds pour bien maintenir le bois sur l'embase et Cécile devrait installer le fil dans la semaine.

Mmmmmh l'humidité commence à tomber, je file rechercher la tondeuse pour rendre le terrain plus présentable ... c'est fait. Cécile reprend le désherbage.

La fatigue commence à vraiment se faire sentir, les coups de merlins incessants sont tout de même physiques ... ne pas s'arrêter David, ne pas s'arrêter.

Je sors la bétonnière (bon Dieu que c'est lourd), la remet en route. Les engrenages ont rouillé et ça ne tourne plus, on ressort la bombe de lubrifiant et en 10 minutes c'est reparti.

Un petit mélange ciment-gravier-sable et eau, ça tourne ...

Debrief' du week-end

On rempli les trous des 4 embases situés au coin de l'enclos avec le béton ... il faudra attendre que le béton prenne bien avant de tendre les câbles dessus.

Ça m'a donné envie de refaire une pergola à rosiers tout ça, pas vous ?

Bon là je suis vraiment crevé, Cécile rentre s'occuper de la maison, il est déjà 20h ... je continue les repiquages. Un peu déçu de ne pas en avoir fait plus (mais les plus urgents sont faits) en surface prise au sol:

Debrief' du week-end

Mais bon quand je regarde le nombre de pots vidés (une variété par pot), ça me rassure

Debrief' du week-end

Et voilà la journée se termine avec un barbecue (et une douche).

Ce dimanche matin je vais juste rebrancher les appliques et radiateur de la chambre de Ambre qui a fini d'être tapissé et nous allons réintégrer tous les meubles et affaires avant d'aller les rechercher cet après midi à Arras.

Bon dimanche à tous et belle semaine.

Je vous laisse avec quelques photos du jardin prises ce week-end et d'autres sur le précédent.

Debrief' du week-endDebrief' du week-endDebrief' du week-end
Debrief' du week-endDebrief' du week-endDebrief' du week-end
Debrief' du week-endDebrief' du week-endDebrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-endDebrief' du week-endDebrief' du week-end
Debrief' du week-endDebrief' du week-endDebrief' du week-end