Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
plaisir-jardin.com

plaisir-jardin.com

Menu
Debrief' du week-end

Debrief' du week-end

Oh dimanche soir, il fait noir, un week-end passé au jardin, c'est l'heure de rédiger le debrief' du week-end.

Tout d'abord

Travaux de la semaine

J'ai travaillé cette semaine mais Cécile était en vacances. Nous avons recu notre livraison de cailloux pour reboucher les trous du chemin enfin les livraisons puisque ça c'est fait en 3 fois ... j'ai pris un peu beaucoup ...

Elle a donc passé la semaine à tracter des brouettes à remonter le chemin (en pente) pour reboucher les nids de poules très nombreux, ceux qui sont venus récemment pourront l'attester.

Debrief' du week-endDebrief' du week-end

Même mes beaux parents ont été de la partie et sont venus l'aider à tracter des brouettes. Par la même occasion la porte du box de l'âne a été entièrement refaite et installée.

Mon beau père a également installé les panneaux grillagés tout autour du poulailler pour séparer de l'enclos de l'âne.

Entre 2 brouettes durant ces journées, pour Cécile c'était désherbage ... à l'assaut des boutons d'or et orties, le massif de devant est métamorphosé et respire de nouveau.

A la tombée de la nuit (je rentrais tous les jours après 21h) c'était tournée anti-limaces pour les exterminer une à une à coup de sécateur.

La mauvaise nouvelle sera pour notre mirabellier dans le chemin ... à la tempête mercredi il s'est fendu en 2 ... la grosse branche a été mise de côté et il nous reste la moitié de l'arbre qui ne s'en remettra pas. Bon vous me direz c'est le 2eme de la rangée à avoir succomber aux vents mais j'y tenais moi à cette perles d'or au goût mielleux sucré gorgé de soleil ...

Debrief' du week-endDebrief' du week-end

Vendredi

Jour férié mais je travaillais au matin, et l'après midi: direction Beervelde pour la fête des plantes.

Debrief' du week-end

Samedi

Levé aux aurores, le temps de se poser après une semaine de folie ... rédaction d'un article sur le Camassia cusikii puis direction les courses hebdomadaires pendant que Cécile va au Cardio-fitness.

A notre retour, tour du jardin, discussion des choses les plus urgentes à faire et quelques photos.

Un bon barbecue, mmmmmh barbecue

Le ciel est couvert, beaucoup de vent, le temps tourne à la pluie ... vite je sors la tondeuse avant que ce ne soit trempé.

Hop hop hop, le terrain est tondu, je fais également un chemin autour de l'étang mais bloqué en partie par les branches des pommiers abattus la semaine dernière .. il va falloir leur faire un sort rapidement.

Pendant ce temps Cécile reprend le désherbage, de nombreuses brouettes de bouton d'or sont évacués.

Zut il pleut, je file dans la serre pour la re-bacher (la bâche s'était déclipsé à la tempête également) et pour continuer les repiquages en alvéole. Rangement des pots restants de l'autre côté de la serre entre ceux n'ayant pas encore levés ou ceux avec peu de plantules qui seront repiqués tel-quel.

Debrief' du week-end

Le soleil revient chouette, je ressors.

On réalise ensemble une composition d'extérieur que je vous présenterai dans la semaine ... patience.

Il est temps de placer les fils de fer sur les poteaux de l'enclos de l'ane.

Tout d'abord il faut bien fixer les poteaux aux embases. Je préfore les poteaux à la visseuse portable et je place les tirefonds + rondelles ... à la main ... en tournant tour après tour avec une simple clef ... 50 tirefonds ... argh. Vous me direz, pourquoi ne pas le faire à la visseuse électrique? Et bien parce que je pense que le fil de rallonge ne va certainement pas jusque là.

Debrief' du week-end

Cécile avait acheté un double fil de fer galvanisé bien solide et des tendeurs. On déroule (dieu que c'est lourd), je sors la tronçonneuse pour faire des encoches sans les poteaux et on tend, on tend, on tend. On recommence 4 fois; 3 fils par longueur auraient suffit mais bon, Cajou a l'habitude de se sauver ...

Sur le petit retour, on utilise des tendeurs plus petits (le magasin n'avait plus les gros) ... mais ... comment dire ... c'est de la m... impossible de tendre si on n'est pas dans l'axe et si l'ane force sur le fil, ça se détend ... je rage un peu ... bon on va faire du provisoire et tendre un cable sans ces tendeurs et je le referai plus tard. Il ne reste que la porte à faire.

Pendant une averse on remet sur pied le banc en pierre sous le tilleul.

Je repart dans la serre aux repiquages et Cécile installe les pitons sur les poteaux pour bien maintenir les fils.

Il est temps d'arroser la serre et de rentrer, il fait déjà noir.

Dimanche matin

Encore levé tôt, j'en profite pour rédiger le premier article sur le fête des plantes de Beervelde:

La tentation de faire une brocante me titille mais on file au jardin.

Je sors le broyeur de branche pour évacuer le tas de la semaine dernière avant que les herbes ne s’enchevêtrent dedans. Et je sors la rallonge en la branchant dans le poulailler ... et oui ... hier j'aurais pu brancher ma perceuse grrrrr.

Lucas et Ambre nous aident en plaçant (sous surveillance et l'outil est très bien sécurisé) les branches dans le broyeur au fur et à mesure ... je les aide en coupant les plus grosses.

On déplace la vieille baignoire disgracieuse près du poulailler. Elle pourra servir une fois enterrée de bassin si on prend des canards un jour.

Cécile bricole une porte pour fermer l'enclos du poulailler et nettoie la partie intérieure du bâtiment ... nous allons pouvoir en racheter le jeudi de l’Ascension .

De mon côté je sors la binette pour les nouveaux massifs en commençant par l'allée des rugosas. Le chien dent est de retour mais aussi de nombreux semis spontanés de charme.

Le BRF fraîchement haché est intégré au massif.

Debrief' du week-end

Le barbecue est encore de sortie, pendant que le charbon chauffe je sème 24 pots de rosiers différents ... oui je sais, je suis à la bourre mais bon ...

Dimanche après-midi

On ressort et je continue le binage de tous les nouveaux massifs ... et c'est long ...

Lucas vient de finir de broyer les petites branches, il ne reste que celles de gros calibres prêt à être tronçonnés.

Debrief' du week-endDebrief' du week-end

Je sors donc la tronçonneuse pour débiter en tronçon de 50cm pour l'hiver prochain jusqu'à que la tronçonneuse chauffe. Retour au binage, allez on n'arrête pas sans avoir fini .. continuer ... hou il fait chaud ... mais pourquoi les mottes de terre sont si dures ? On continue ... allez ... je fatigue .... j'en ai marre ... ça y c'est fini ... je peux souffler (j'en connais qui vont jubiler de lire que je peux me fatiguer).

Debrief' du week-end

Je regarde l'heure, ooooh 15h30, on a encore plein de temps. Ambre voulait faire une ballade, on traverse les pâtures pour se balader le long du canal.

Cliquez pour agrandir et faire défiler.Cliquez pour agrandir et faire défiler.Cliquez pour agrandir et faire défiler.
Cliquez pour agrandir et faire défiler.Cliquez pour agrandir et faire défiler.

Cliquez pour agrandir et faire défiler.

Debrief' du week-end
Debrief' du week-endDebrief' du week-end
Debrief' du week-endDebrief' du week-end

Une fois rentré, on prend la voiture pour ... planter en haut du chemin. La voiture chargée de 2 rosiers (les autres plantes sont déjà en haut), outils et sacs de pouzzolane.

Debrief' du week-end

C'est donc bien en haut du chemin , le long du mur de la dépendance de la ferme que nous nous attaquons... allez ... chacun sa binette et c'est partit.

Il y a déjà 5 rosiers et des narcisses récemment installés mais cette fois 2 rosiers et 25 variétés d'Iris de Jérôme (voir lien ici) et de Charlotte qui seront enfin plantés.

Ils sont intercalés de rosiers et de pivoines issus des semis spontanés du jardin.

La terre est dure, caillouteuse (fondations), grasse ... la galère ... mais je les veux mes Iris, je les aurais.

Un à un les trous sont faits et remplis d'un gros lit de Pouzzolane pour drainer un maximum la terre gorgée d'eau.

Debrief' du week-end
Debrief' du week-endDebrief' du week-end

Voilà c'est planté, heureusement qu'on était 2 pour se motiver.

Debrief' du week-endDebrief' du week-end

A cet endroit du jardin les escargots ont commencé à boulotter les Iris mais je n'ai pas le coeur à les supprimer ... ce sont des "Petits gris" apparemment et on n'en voit que rarement par ici. Ils sont déplacés un à un ailleurs ... euuh chez le voisin.

Debrief' du week-end
Debrief' du week-end

On redescend en bas... la tronçonneuse n'est pas rangée, je m'attaque à la branche cassée du mirabellier ... elle est débitée et les petites branches à leur tour broyées.

Cécile repique 4 plantes vivaces achetées à Beervelde, non je ne vous dirait pas lesquelles, je n'ai pas encore publié sur le butin.

La journée se termine, oh zut, plein de choses encore à faire.

Je cours planter une hellebore et les 3 rosiers achetés à Celles chez Mela-Rosa. Un bon arrosage copieux puis je retourne dans la serre pour refaire un arrosage général.

C'est fini pour aujourd'hui ... le temps de rédiger cet article, il est déjà presque minuit ... voici donc quelques photos le temps de vous souhaiter une belle semaine.

PS: La semaine prochaine, pas de debrief: je serais de noce et je travaille jeudi de l'ascencion. ;-)

Belle semaine à tous

Debrief' du week-end
Debrief' du week-end
Debrief' du week-endDebrief' du week-endDebrief' du week-end
Debrief' du week-endDebrief' du week-end
Debrief' du week-endDebrief' du week-end
Debrief' du week-end