Le Sphaerealcea ambigua

  • David Henriet
  • Vivaces

Mais qu'est ce que c'est que ce nom ?

Déniché lors de notre dernière escapade à Courson l'automne dernier à la pépinières du lac des 3 sapins, nous avions tenté le coup sur une petite plante maigrichonne qui ne payait pas de mine mais avec un nom aussi exécrable (pardon si quelqu'un s'appelle aussi comme ça) ça ne pouvait être que beau.

Peu de renseignement sur le net avec le smartphone, pas très rustique et ne supporte pas l'excès d'eau ... c'est sur c'est pas pour moi ... ou mais voilà ... je la veux ...

La voici donc arrivée au jardin, cocooné (pas tant que ça, dans un coin oublié) de la serre cet hiver comme toutes les autres vivaces en attente de repiquage, je l'avais zappé. Il faut dire que les mauvaises herbes dans le pot la dépassait largement. Elle était prévue dans le massif abricot-pourpre ... plus de place ... et bien elle va aller meubler le massif des rugosas.

Et là, c'est l'explosion. En 2 mois, elle est montée à plus d'1m20 et ce n'est pas fini.

D'élégantes tiges érigées mais souples et gracieuses se parent de se superbes fleurs orangées ... des confettis embrasés.

Les insectes butineurs ne s'y trompent pas et viennent nombreux se délecter de son nectar.

Le Sphaerealcea ambigua

Grand plus pour cette malvacée (famille entre autres du lavatère et de la rose trémière), ses feuilles sont assez petites et gracieuses. Pas de trace de rouille ni de piqûres d'insectes pour l'instant. De plus sa teinte légèrement grisée est très agréable à l'oeil.

Le Sphaerealcea ambigua

Pour la rusticité ... on verra, elle est décrite dans Botanica pour les zones 5 à 10 soit juste -28°C ... on verra. Mais en attendant, je vais essayer d'en garder quelques boutures protégées des grands froids dans le nouveau châssis pour avoir la chance de pouvoir la retrouver l'été prochain.

Fiche de culture:

 

Le Sphaerealcea ambigua

Vivace
Multiplication: bouturage, eventuellement semis ou éclat de touffe
Exposition: plein soleil, sol drainé
Floraison: estivale
Hauteur: 1m50 environ
Soins particuliers: aucun
Facilité: très facile
Tenue en vase: non essayé à ce jour
Ecologie: attire les insectes buttineurs et papillons
 

Pour retrouver les autres plantes vivaces présentées sur ce blog, cliquez ci dessous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Aline Egécrié 13/08/2015 17:15

Dommage qu'il n'y ait pas le son sur les blogs : j'aurais adoré t'entendre prononcer le nom de cette belle :-) Belle que je note très scrupuleusement car les malvacées m'offrent toujours de belles satisfactions (lavatère et anisodontea se plaisent +++++++++ dans mon jardin). Dis, tu parles d'une rusticité à -28° : c'est énorme !!! ça descend plus que ça chez toi ? Grand, grand merci pour cette chouette découverte, David :-)

David 13/08/2015 22:32

Bonjour Aline :-)
Oui c'est déjà descendu jusque là brrr mais je mettais sous conditionnel car je n'avais qu'une source pour me le confirmer.
Pour le nom, tu l'imagines avec une bafouille ou 2 et un bel accent ch'ti ;-)
Bisesss

Gine 13/08/2015 09:18

Toute délicate, du coloris à la pointe des fleurs! De quoi craquer!

David 13/08/2015 13:00

Bonjour Gine,
effectivement c'est le genre de plantes qui s’insère facilement dans les massifs (pas trop vive) mais qui de près capte le regard, ne serait ce que pour admirer la multitude d'insecte venu la visiter.
Bisesss

Frédérique 13/08/2015 09:01

Voilà qui vient piquer mon intérêt.... Une malvacée, orange qui plus est... voilà qui m'intéresse ! Bises Fred

David 13/08/2015 12:58

Bonjour Frédérique :-)
oui j'étais étonné de sa teinte pour une malvacée aussi :-) Je suis sur que tu l'adoreras.
Bisesss

Emmanuelle 13/08/2015 00:29

Bonsoir David ,toujours prêts pour dénicher des petites merveilles ,c'est quelle monte et tout en finesse ,belle découverte ,merci pour le partage ,
Oh le nom mais ils ne peuvent pas faires plus simple.......
Belle soirée

David 13/08/2015 08:47

Bonjour Emmanuelle,
oh oui plein de finesse où elle ondule au vent sans casser ... de vrais ballerines.
Bisesss

Laurent 12/08/2015 23:01

Ça a l'air facile à vivre et sa sobriété m'intéresse assez. Le feuillage a l'air assez mat. Peux -tu confirmer ce point? A retenir en tout cas pour le massif orange qui se met doucement en place ici. merci pour le partage.
Belle soirée

David 13/08/2015 08:46

Bonjour Alain :-)
oui le feuillage ets bien mat et grisé pour ainsi refracter les rayons du soleil de son meilleur (Afrique du Sud) en cours de saison elle est un peu plus vert-tilleul mais toujours mat.
bisessss

laetitia 12/08/2015 21:52

oh la belle trouvaille que voici !
Je note son petit nom car il n'y a aucune chance que je m'en souvienne :D
bises et bonne soirée.

David 12/08/2015 21:54

Coucou Laetitia,
aaah il va falloir que je mette aux boutures rapidement alors :-)
Vous êtes rentrés ?
Bisess

Sylvaine 12/08/2015 21:31

Je note précieusement son nom, si je la trouve à Chantilly cet automne, je la prends !
Elle ressemble à une rose trémière à fleurs oranges.
Merci pour cette découverte et bisous

David 12/08/2015 21:33

Bonsoir Sylvaine,
oh oui elle est de la même famille mais la fleur est beaucoup plus petite ... et ravissante
Bisesss

evapetitcoeur 12/08/2015 20:43

Je la trouve très jolie, et il semble qu'elle soit résistante à la sécheresse et mellifère en plus génial !!!
Bises ...Colette

David 12/08/2015 21:28

Bonsoir Colette
oh oui un vrai cactus, plus c'est chaud et sec, plus elle fleurit !
Bisessss

Jacqueline. 12/08/2015 16:35

Heureusement qu elle est belle avec ce nom à coucher dehors....Bises

David 12/08/2015 16:38

Oui et elle supporte très bien les températures fortes de cette année.
bisesss

David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog