Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.

L'année dernière lors de la venue de nos amis lorsque nous nous nichions sur la table de salon de jardin sous les charmes, j'avais honte ... honte de cette barrière disgracieuse installée pour éviter que les enfants n'aillent à l'étang. Honte de ce massif sinueux sans intérêt, honte de l'entretien de cette zone "sauvage" mais aussi déçu de ne pas avoir grand chose à montrer aux visiteurs.

C'était décidé, cette verrue doit disparaître ... et non seulement ce ne sera plus moche mais ce sera un des plus chouettes coin du jardin, nah, à l'instar du avant-après du massif en devanture:

Le challenge était donc lancé, en 1 an, faire surgir de cet endroit des dizaines de rosiers noyés dans un champ de vivaces et annuelles.

On avait commencé à retirer les buis pour les repiquer devant la maison, et supprimer cette vilaine clôture.

Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.

Les plantes seront déplacées par la suite mais en attendant dès le milieu d'été, ... on pousse les murs ! Et on repose une nouvelle cloture en chataignier environ 7m50 plus loin

Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.

A la fin de l'été je dessine les massifs à la cordelette pour pouvoir les retourner dès l'automne (lien ici).

Les rosiers sont plantés en mars (cette partie du jardin est inondée tout l'hiver), les vivaces et annuelles le 02 juin ... oui je sais je suis en retard...

En attendant que les rosiers prennent leur essor et que les vivaces s'épaississent, de nombreuses masses d'annuelles couvrent le sol. Plusieurs scènes ne seront pas renouvelées l'année prochaine, peu importe ... le jardin n'est pas un musée et il évolue chaque année.

Il y a

le massif blanc

un massif droit sur le côté roseraie et sinueux de l'autre.

Floraisons blanches et feuillage gris bleuté exclusivement ... un jardin nuage où les boules de verres flottent comme une bulle à savon.

Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.

Le massif blanc bleu

Inspiré par la merveille de massif réalisé par Fabienne, j'ai essayé de reporter ici la Fabienne'Touch, avec bien moins de réussite je l'avoue. Quelques erreurs de castings qui seront rectifiées l'année prochaine.

Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.

Le massif du rose au violet

Le plus grand. Dégradé de teinte des plus douces au violet saturé. Il est placé derrière le massif blanc-bleu ce qui oblige de travailler les camaieux de mauve sur le côté limitrophe.

Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.

Le massif pourpre-abricot

Là c'est Bénédicte qui m'a inspiré même si je n'ai profité de ses photos que sur son blog. L'occasion de profiter des douces teintes pêches et abricots, des ténébreux pourpres mais aussi de placer les rosiers rouges et orangées dans la zone plus ombragée.

Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.
Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.

La haie des Rugosas

J'apprécie beaucoup les Rugosas et un ami précieux m'a offert 'Frau Dagmar Hastrup'. Il fallait que sa famille soit dignement représentée ... c'est donc une haie de ces beaux rosiers rustiques et généreux qui garni la ganivelle (cloture de chataignier). A leur base asters et légumes viennent les rejoindre. Poivrons, courges et potirons colorent le massif avec des vivaces plus sauvageonnes.

Voilà donc ... en un an ... la nature nous offre bien des merveilles.

Ce n'est pas parfait, ça ne le sera d'ailleurs jamais, mais faire surgir un oasis de teintes, de senteurs, de vie en quelques mois, c'est possible.

Côté financier, il y a un apport certes, mais la plupart des vivaces et annuelles ont été multipliées sur place.

Alors ... allez y ... foncez ... jardinez ... et vous récolterez bien plus que vous n'aurais semé.

Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.

Pour les curieux, le prochain avant-après ?
Mmmmh il y en a de nombreux en prévisions, alors les prochaines verrues du jardins à qui il faudra dire au revoir:

- le tas de gravas sous le boulot (d'ailleurs le boulot est déjà tombé)

- le champ de boue suite aux travaux d'assainissement

- le mur de la dépendance en parpaing disgracieux

- et notre ancien massif sur la face Nord de la maison qui ... est devenu ça ... rendez vous dans 1 an pour faire le point ?

Avant-Après: les massifs à l'arrière de la maison.

Alors top chrono pour l'ouverture en juin, vous êtes prêts ? ... suivez moi ;-)

elektrikli kombi 12/02/2016 17:43

paylaşım için teşekkürler

jacqueline. 11/02/2016 20:20

J'aime beaucoup ces avant / après.. Tu as bien avancé, le résultat est beau ! Ton jardin offrira de belles choses à voir aux visiteurs !
Bises

Coté cloture 11/02/2016 14:46

Impressionnant comment ça évolue vite !
Hâte de voir ce que ça donnera :)

Virginie 10/02/2016 20:28

Une évolution que j'ai hâte d'admirer !!! ;-) Et waw l'avant-dernière photo est magnifique !!!! ♥♥♥ Bisous

Virginie 11/02/2016 20:27

Ben c'est un peu gadouilleux quoi ... looooool

David 10/02/2016 20:31

Ah oui parce la dernière euuuuh comment dire ... c'est pas vraiment top ;-)
Bisesss

Françoise 10/02/2016 12:59

Tout comme toi, j'ai eu l'occasion de m'émerveiller de ce que la terre peut offrir en une saison à peine.. Mais justement là, j'étais occupée à me renseigner sur le nombre d'or, ce chiffre qui est utilisé pour créer une harmonie.. les rapports entre les longueur et largeur de massif.. ou encore pour le jardin globalement. C'est en regardant pour la Xième fois le reportage Jardin Jardinier sur le Bois des Moutiers que je me suis arrêtée à ca.. Un peu tard car la majeur partie du jardin est plantée chez moi... Mais bon, je pourrais utilisé ces rapports pour les fois où j'agrandis l'un ou l'autre coin.. Et toi, t'en es tu inspiré? J'ai aussi longuement regardé ton making of de la croix.. Toute mes condoléances pour la perte qui vous a touchée manifestement

David 10/02/2016 15:19

Coucou Françoise,
j'ai acheté un p'tit bouquin sur le livre d'or mais je l'ai laissé aux premières pages. Effectivement je prend soin des proportions et avant de me lancer je prend en photo le futur emplacement pour m'imaginer le pro rata des hauteurs et des formes pour que ce soit harmonieux. J'ai un strabisme interne qui m'empeche de voir en 3D comme tout le monde (c'est comme quand vous regardez une photo à plat) et j'ai besoin de volumes et d'accroche à l'oeil pour me donner une notion des profondeurs au jardin.
le chiffre d 'or est une clé pour comprendre, mais avec un peu de reflexion et de cogitement ca se fait tout seul.
Bisessss

rouge cabane 10/02/2016 12:10

Je me réjouis pour vous comme i c'était pour moi... et ce qui est certain c'est qu'un jour je viendrai voir tout cela de visu.. depuis que je connais le jardin, c'est un projet sans cesse remis car je suis comme vous, toujours un chantier en route (qui me grignote ma cagnotte ...) mais c'est si bon d'avoir des projets et du coup, je m'approprie virtuellement ceux des autres... et en ressens le même bienfait que si c'étaient les miens.. pas belle la vie !!!! alors un bravo général pour tout ce que vous faites et ce que vous êtes et à bientôt, bises, hélène

David 10/02/2016 15:16

Coucou Hélène,
chiche que tu viens :-) mais pour moi tu fais partie du jardin et de ses débuts avec nos jolies conversations sur ton blog il y a 3-4 ans qui m'a bien fait murir.
Bisesss

Gine 10/02/2016 09:41

J'admire le travail effectué, mais aussi le savoir-faire! Ces avant-après montrent bien le travail qu'il faut pour qu'un massif soit conforme à ce que l'on a en tête! Et cela montre aussi que c'est un travail d'envergure qui doit être bien préparé...
Ce beau résultat en est la preuve!

David 10/02/2016 15:15

Bonjour Gine,
j'avoue qu'hormis les thèmes couleurs, je n'ai pas de plans prédéfinis, je fais au fur et à mesure en fonction de ce que j'ai sous la main ... c'est comme la cuisine, si les ingrédients sont bons, le mélange sera bon, le tout est d'associer et de le faire bien réfléchi sans se hater.
Plein de bisesss

Christine des Glaces 09/02/2016 21:56

Tes photos sont une belles démonstration de l'évolution de ton jardin. Tu fais un travail de titan!! Tu peux être fier de tous ces changements. Ici aussi ce soir des changements vont avoir lieu et ma fois pas prévus du tout. Le gros coup de vent de cet AM,vient de faire tomber un sapin vieux de 30 ans en détruisant au passage tout un massif et la cloture. Beaucoup de travail en perspective et des pertes à déplorer en arbustes. Enfin pas de blessé, je vais replonger dans ma liste d'envies pour me consoler. Je t'embrasse.

David 10/02/2016 15:13

Bonjour Christine,
oh navré pour le travail que ca va vous occasionner.
les arbustes bien retaillés vont vite reprendre leur volume je l'espère
Bisesss

Sylvaine 09/02/2016 21:13

Un jardin est toujours en mouvement, jamais immuable.
Ce coin verrue est devenu bien beau, coloré, joyeux.
Bises et bonne soirée

David 10/02/2016 15:11

Coucou Sylvaine,
ravi que ça te plaise :-) et heureusement qu'on aime la nouveauté au jardin, ça donne l'occasion de se rencontrer aux fêtes des plantes.
Plein de bisesss

Emmanuelle 09/02/2016 17:32

Bonjour David ,la campagne est belle avec toi ,cette ingrate argileuse et boueuse comme chez moi terre des champs et oui tu la bien dompté ,quelque soit le massif blanc ,rose et violet, blanc et bleu chacun à son charme et les associations au fil des saisons sont une belle réussite et c'est à l'infini car planter et déplanter c'est ça le bonheur au jardin un tableau jamais terminer .Les 7m50 en plus cela est vraiment un plus .
Bravo David et je te souhaite des BUS de visiteurs ........
Merci David et Cécile qui à beaucoup œuvrer également .
Douce semaine à vous deux

David Henriet 09/02/2016 18:25

Bonjour Emmanuelle,
oh oui que ce serait ennuyeux un jardin inerte qui ne bouge pas, on a vraiment besoin d'air et de s'exprimer dans nos massifs
Bisesss

Béné 09/02/2016 17:03

Super! Quel changement en si peu de temps....Tu es un fonceur avec une énergie débordante. Je pense donc que tes nouveaux projets se réaliseront assez vite. Je suis contente que tu puisses venir voir en vrai le massif abricot-poupre chez moi. Bises.

David Henriet 09/02/2016 18:24

Coucou Béné,
je vais bientôt compter les dodos :-) j'ai hâte ...
Bisessss

Lydie 09/02/2016 16:36

haaaaa la photo tu bonheur avec Mela Rosa ! j'adore cette photo pour moi c'est ça le bonheur :) va comprendre ! C'est fou la vitesse à laquelle un jardin se transforme, la vitesse... et le travail ! Parce qu'il y en a du travail derrière tout ça ! Cogitation travail de la terre plantation semis transplantation... mais dans le fond malgré tout ce que ça demande... je suis sûre que tu es comme moi on n'en ressort que du beau du bon et du positif !
Bisous
Lydie

David Henriet 09/02/2016 18:23

Coucou Lydie,
j'avoue avoir pré-selectionné celle là pour toi ;-)
Il y a de l'activité mais ce n'est pas vraiment du travail et c'est peut être même le jardin qui nous travaille en fait.
Le négatif, je ne m'en souviens plus, mais tous ces petits bonheurs restent gravés
Bisesss

claudinette 09/02/2016 16:31

ha la la quand je vois tout les changements je trouve cela super. il est vrai que ton jardin est jeune et ta terre bien ingrate.bonne continuation sous la pluie et le vent.

David Henriet 09/02/2016 18:21

Bonjour Claudinette,
bon j'avoue aujourd'hui je n'ai pas pu aller dehors ... mais demain ... go go go :-)
Belle journée

catherine 09/02/2016 16:24

que de toutes les beautés recèle votre jardin, mais que de travail, j'en suis vraiment consciente, moi qui mets 3 jours à planter quelques crocus! j'ai revu ton avant après de déc 2014, une merveille!!!! bravo vous avez tous els deux des doigts tout verts!!
bises de Bretagne

David Henriet 09/02/2016 18:21

Bonjour Catherine,
la terre est ingrate et lourde à travailler mais elle est fertile si on prend soin ici.
Plein de bises et à bientôt pour de nouvelles aventures
Bisesss

Béatrice 09/02/2016 15:54

Mon dieu mais comme c'est beau, tout ça en 1 an, tu m'épates, tu as choisis des rosiers qui poussent vite parce que j'en ai qui ont 2 ans et qui n'ont pratiquement pas fleuri et toutes ces vivaces! Waouh je n'en reviens pas. Ton massif blanc est à craquer, enfin j'adore tout! Bon plus de honte à avoir, mission accomplie! Bravo
Bises

David 09/02/2016 15:56

Bonjour Béa,
il y a un peu de tout en rosiers, mais pas mal de MelaRosa et ils prennent vigueur très vite.
Plein de bisesss

la luciole 09/02/2016 15:52

Gros coup de cœur pour ton massif blanc : une merveille! (Quelles sont ces larges feuilles à la proue du massif?)
Tu sais ce qui saute le plus au yeux dans ton jardin? C'est sa générosité...pas étonnant!!!
*des bises, David et une douce semaine*
Cécile

David 09/02/2016 16:08

Ca fait un an que je me dis que je dois publier là dessus .... work in progress ....

la luciole 09/02/2016 16:01

Mais c'est super malin ça!!! Merci pour le tuyau David!

David 09/02/2016 15:55

Bonjour Cécile,
ce sont des feuilles de Salvia sclarea 'Vatican's white' dont je me sert la première année en plante couvrante. Elles vont déménager par la suite pour remplacer les Nicotianas sylvestris ;-)
Bisesss

marianne 09/02/2016 15:50

comme c'est joli chez toi j'adore ce style campagne bisous david

David 09/02/2016 15:52

Coucou Marianne,
on essaye de marier les styles au jardin pour accompagner le regard en fonction des perspectives sur la campagne ... le spectacle est là, il faut juste l'habiller, pas le déguiser.
Bisesss

David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog