Entrer dans l'intimité d'un artiste: Hugo Laruelle

Ce week-end avait lieu les portes ouvertes des Ateliers d'Artiste. Je ne connaissais pas le principe avant l'année dernière et cette année, c'est décidé ... j'y vais.

C'est une super occasion de découvrir et itinérer dans l'intimité créatrice d'artistes. Les vernissages et les expos ... je ne m'y sent pas (du tout) à l'aise ... et aller les rencontrer en dehors de portes ouvertes .... jamais je n'oserais.

J'ai fait la connaissance d'un artiste fascinant: Hugo Laruelle, via Facebook et d'un ami Pierre Yellal qui le suivait ... et je fut de suite conquis.

Un coup de crayon exceptionnel, une émotion palpable, des sensations émanentes pures, une approche originale et novatrice, ... bref un vrai coup de coeur.

 

Déjà conquis par la publication de ses oeuvres, les voir en vrai, dans le "jus" de son antre ... fut bouleversant.

Entrer dans l'intimité d'un artiste: Hugo Laruelle
Entrer dans l'intimité d'un artiste: Hugo LaruelleEntrer dans l'intimité d'un artiste: Hugo Laruelle

Mais ce n'est pas simplement une expo, c'est aussi l'occasion de discuter avec l'artiste, comprendre, intégrer, s'immerger, communier. L'accès intime à la bulle intime de son atelier avec son matériel, ses oeuvres en cours et celles non exposées.

Entrer dans l'intimité d'un artiste: Hugo Laruelle

J'avoue être conquis par toutes ses créations et impressionné par son originalité et ses thématiques originales sans cesse renouvelées.

Il ne se satisfait d'avoir trouvé un style qui marche, il tourne la page et en explore d'autres tout aussi différent.

J'avoue avoir été conquis initialement par ses oeuvres masculines laissant parler les tatouages de ses modèles comme si les marques gravées sur la peau narraient l'histoire intime de ses modèles.

Un travail impressionnant où les êtres se lovent dans des laies de tapisseries ou de textiles. C'est comme si on percevait la mémoire d'un drap encore tiède d'avoir enlassé toute une nuit les songes d'un corps endormi.

Entrer dans l'intimité d'un artiste: Hugo Laruelle

Un fabuleux travail sur les cartes où le corps transposé éthéré trouve sa place parmi les courbes sinueuses géographiques et où le réseau routier emprunte les systèmes nerveux et sanguins humains.

Entrer dans l'intimité d'un artiste: Hugo Laruelle

Je ne pourrais pas tout vous énumérer, ce n'est pas le but et je n'ai pas la connaissance et l'érudition pour vous présenter précisément ce talent. Allez donc découvrir sa page FB (lien plus haut) ou son site internet pour parcourir son univers :

J'ai la chance d'avoir pu déniché une des ses oeuvres qui m'avait déjà conquis sur une de ses explications... il s'appelle Jonathan ... c'est étrange .... son regard m'avait déjà captivé sur l'écran à l'époque ... hypnotique ... et là face à moi, pourtant caché dans son atelier derrière une autre toile ... il m'appelle.

Photo page FB d'Hugo Laruelle

Photo page FB d'Hugo Laruelle

Il faisait partie d'une série de 3

Bon, dimanche soir il n'en restait plus un de dispo ;-)Bon, dimanche soir il n'en restait plus un de dispo ;-)Bon, dimanche soir il n'en restait plus un de dispo ;-)

Bon, dimanche soir il n'en restait plus un de dispo ;-)

La vie est trop courte pour ne pas profiter des bonheurs qui s'offre à nous, je l'emporte ... il a trouvé place dans la salle à manger sur la cheminée ... son regard embrase notre passage.

Entrer dans l'intimité d'un artiste: Hugo Laruelle

C'est impressionnant, il nous suit des yeux ... constamment... se reflete dans le miroir placé à gauche pour nous cerner jusqu'à la porte d'entrèe.

Entrer dans l'intimité d'un artiste: Hugo Laruelle

Et illumine la pièce de l'extérieur la nuit tombée.

Entrer dans l'intimité d'un artiste: Hugo LaruelleEntrer dans l'intimité d'un artiste: Hugo Laruelle

J'espère que vous avez apprécié sa découverte ... les prochains articles seront plus accès sur le végétal mais toujours dans les émotions qu'ils nous générent.

Laetitia 08/10/2016 21:57

C'est magnifique . Quel artiste !!!

David 08/10/2016 22:35

Coucou Laetitia,
vraiment impressionnant, du talent et de l'originalité ... détonnant :-)
Bisesss

Lydie 08/10/2016 14:22

quel talent ! ce n'est pas ce que j'aime, curieusement je n'aime pas les personnages en tableau (va comprendre vu que j'adore les photos) mais impossible de ne pas reconnaitre la force de son art !
Par contre tu me mets devant une planche botanique ou une des aquarelles de Catherine D et là je reste hypnotisé...
Bises à vous 4
Lydie

David 08/10/2016 22:35

Coucou Lydie,
en ce moment Hugo travaille sur des ombres de feuillages sur des corps mais aussi sur des paysages ... je suis sur que tu apprécierais ... la vie existe t'elle si on n'en voit que son ombre ?
Bisesss

Maryline 08/10/2016 13:46

ben moi je ne suis pas étonnée de cette émouvante rencontre entre cet artiste et toi, tu as tellement lepotentiel pour de sensibilité que cela en devient une évidence, lance toi là aussi David, toutes les émotions de la vie sont une chance à saisir. Le portrait est un art difficile et ce dans tous les arts, ici aussi nous avons d'autres portraits "d'ancêtres" et je peux te dire qu'ils ont une sacré présence et qu'ils nous suivent incroyablement des yeux aussi. Tu lui a trouvé une superbe place chez toi. Bizzzzh.

David 08/10/2016 22:33

Coucou Maryline,
j'avoue avoir déjà du mal avec les photos à la maison, je ne pensais pas un jour opter pour un portrait ... d'inconnu ... effectivement ce fut une belle rencontre et j'admire ceux qui arrivent à transposer sur toile une exactitude et des sentiments impalpables
Bisesss

le jardin du chat vert 08/10/2016 09:53

L'art est, d'abord et avant tout, un vecteur d'émotion... et ce peintre a un indéniable talent ! Nous, nous ne sommes que des artiste en "herbes" :)
Bisous

David 08/10/2016 10:08

Coucou Charlotte;
oui c'est tout à fait ça, je n'arrivais pas à trouver les mots "vecteurs d'emotions"
merci et ravi de te l'avoir présenté.
bisessss

ridinsdeau 08/10/2016 09:46

Nous avons la chance d'avoir cet artiste de grand talent près de chez nous ! Je partage tout à fait tes émotions. . Es tu allé au musverre aussi ? Bon we et bises à vous quatre. Catherine

David 08/10/2016 11:12

Bah c'est juste à côté de chez nous, dès que tu veux :-)

ridinsdeau 08/10/2016 11:10

Je suis loin d'etre une artiste mais un saut jusqu'a la maison aurait pu se faire aussi...

David 08/10/2016 10:07

Coucou Catherine,
oh oui c'est juste à côté de chez toi. Pas eu le temps pour le musée, noter jardin était ouvert ce même week-end ... et ce fut la raison pour laquelle nous étions fermé le dimanche matin ... impossible de louper la PO d'Hugo.
Très beau week-end

Duszka 08/10/2016 09:41

La beauté des oeuvres n'a d'égale que le bel enthousiasme contagieux de David !! Amitiés.

David 08/10/2016 10:06

Bonjour :-)
j'avoue avoir eu même du mal à me remettre de toutes ces émotions là bas ... et y être revenu le soir ... comme pour me prouver que ce n'était pas juste un songe.
Beau week-end

David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog