Pourquoi "Jardin du Bois de l'Abbaye"

Vous étiez quelques uns à m’interroger sur le nom de notre jardin.

 

Trouver un nom n'est pas facile ... c'est même pompeux ... ce n'est pas un parc, ni un lieu public, pas une carte postale, juste pour nous ... une aire de jeu.

 

Le jardin a été créé, je vais en choquer quelques uns, pour disparaitre avec nous ... un jardin est une démarche personnelle ... les massifs, les structures, les végétaux s'effaceront dans quelques décennies pour redevenir vraisemblablement une prairie ... rien n'est éternel ... et c'est mieux comme ça ... le prochain aventurier qui adoptera notre maison aura ainsi la chance d'avoir une carte blanche à ses envies paysagères.

 

Le jardin a été façonné pour s'intégrer à son cadre: vue ouverte en devanture, encadré à l'arrière pour s'échapper à l'anglaise puis à la sauvageonne vers l'Ouest.

 

Il paraissait logique de prendre le nom de son cadre qui lui a donné son identité et son caractère ... c'est donc le nom du hameau où nous habitons "Le Bois de l'Abbaye"

C'est dans le Nord de la France ... en bordure du Parc Naturel Régional de l'Avesnois typique de son bocage, de ses haies champêtres et de ses alignements de pommiers. 

 

Région frontière, région de passages et de richesses de commerces mais aussi région ravagé par les guerres ... tous ces facteurs lui ont donné un territoire particulier et mystique ... on appela même l'Avesnois: le Nord magique.

 

Pourquoi "Jardin du Bois de l'Abbaye"

On s'approche ?

 

Sur cette carte on peut voir le Canal de la Sambre à l'Oise contourner notre hameau et surtout la maison

Sur cette carte on peut voir le Canal de la Sambre à l'Oise contourner notre hameau et surtout la maison

Pourquoi "Jardin du Bois de l'Abbaye"
Pourquoi "Jardin du Bois de l'Abbaye"

Vous voyez le point bleu, isolé ... c'est notre maison. Elle se loge à 300m via un chemin privé du hameau du Bois de l'Abbaye.

Bon pour le nom du hameau, il n'y a ni bois ni abbaye ... pourtant une vieille et modeste abbaye se trouve à 2 km au Sud mais ce nom vient de plus loin. Autrefois un bois se trouvait un peu plus haut et il appartenait à une abbaye située près de Chimay en Belgique ... les abbayes régnaient sur l'Avesnois et possédaient avec les seigneurs la plupart des terres. Le servage de ce bois revenait donc à cette abbaye.

Pour comprendre un peu mieux, on va chercher dans de vieilles cartes.

Déjà la carte topographique, on retrouve la maison dans la courbe du canal 

Pourquoi "Jardin du Bois de l'Abbaye"

Et tiens ... il y a indiqué "Les Envaux" au niveau de notre terrain ... en vieux français ca signifie les marécages... on va creuser ça.

Si on va voir la Carte de l'Etat Major (1820-1866 soit peu après la construction du canal) on s’aperçoit que les "Envaux" regroupaient plus de maisons (la notre date de 1808) et des bâtiments_dépendances l'accompagne avec une forme typique du Cambrésis en L (ce qui coupe du vent d'Ouest).

Pourquoi "Jardin du Bois de l'Abbaye"

La maison est le seul vestige des Envaux  ... renseignement demandé aux "anciens" du village, il existait bien des autres demeures qui furent détruites aux guerres ou effondrées du au terrain marécageux. Ils l'avaient oubliés, et des souvenirs leur reviennent en tête quand nous les questionnons... de bien belles histoires reviennent ...

Maintenant remontons encore plus loin, sur les cartes de Cassini qui datent d'avant le Canal et surtout avant la maison.

Pourquoi "Jardin du Bois de l'Abbaye"

Les Envaux apparaissent déjà, et le Bois de l'Abbaye comportait effectivement bien un bois, il était plus en hauteur du hameau à l'Est (donc à droite de la carte).

On voit même qu'un moulin à vent été bati dans la pature à l'arrière de la maison ! On zoome ?

Sur le visuel ci dessous, j'ai mis en transparence la vue du ciel et la carte de Cassini

Pourquoi "Jardin du Bois de l'Abbaye"

On voit que le hameau se trouvait sur une ancienne voie passante (ligne jaune) et le cours d'eau de la Sambre (historique avant la deviation par le Canal) avec le trait noir sinueux ... on rezoome ?

Cartes prises sur Geoportail.gouv.fr

Cartes prises sur Geoportail.gouv.fr

Et là ... surprise ... la maison est bâtie exactement sur le lit de cette rivière ! On voit la ligne floutée passer au dessus de la position de la maison.

Celà explique l'emprunte forte de notre biotope, une terre humide et humifère, riche de sources.

Le jardin est situé sur une frontière géologique au bord du plateau calcaire du Cambrésis sur lequel s'est poussé le massif montagneux des Ardennes. Si bien qu'il faut creuser 9m de profondeur pour trouver le premier caillou ... cette poche de terre récupère par les failles les eaux de pluies provenant des Ardennes avant de s'écouler vers la Belgique.

 

Voilà donc pourquoi le jardin est "particulier" par sa position, par l'histoire de ses lieux. Le village est tout aussi atypique et a une histoire fort marqué ... mais ça c'est une autre histoire.

Vous comprenez mieux donc pourquoi nous avons choisi de le nommer "Jardin du Bois de l'Abbaye"

Je ne sais pas qui de nous ou de la maison a choisi notre venue ... de nombreuses anecdotes et détails nous font remarquer que c'était une évidence... et nous permet d'en connaitre plus sur elle. Récemment on m'a donné des scans de photos de familles qui étaient là dans les années 60 ... troublants témoignages du passé.

 

Pourquoi "Jardin du Bois de l'Abbaye"
Pourquoi "Jardin du Bois de l'Abbaye"Pourquoi "Jardin du Bois de l'Abbaye"

Florence de Jardinsmerveilleux 29/10/2016 21:03

Une recherche très documentée qui nous permet de mieux comprendre le nom de ton jardin, mais surtout de mieux te connaître. Notre jardin dit beaucoup sur nous ainsi que l'affection que nous avons pour lui.
Tu es dans ton jardin comme dans un fauteuil, encadré à l'arrière et ouvert à l'avant. Tu l'agences instinctivement selon les principes du Feng Shui, pas étonnant que tu ai le vent en poupe David ;). Bon week-end à toi.

David 30/10/2016 09:12

Bonjour Florence,
j'avoue ne jamais avoir creusé les pistes de Feng Shui. Ce doit être super interessant ... mais bon faute de temps, on va creuser ça un peu plus tard :-)

Bisessssssss

evapetitcoeur/colette porte 24/10/2016 20:43

j'ai adoré ton histoire et ton respect du patrimoine existant, sympa les photos des années 60 . Bises.

David 26/10/2016 08:44

Coucou Colette.
C'est un honneur de pouvoir préserver et respecter ce qu'avaient construit autre fois à la main nos aïeux.
bisesss

Françoise 22/10/2016 14:51

Une maison, un lieu dont on connaît l'histoire, ça rend tout encore plus précieux.. Super le nom choisi

David 22/10/2016 23:43

Bonsoir Françoise,
oh oui et ça nous implique dans sa conservation et le respect qu'on doit porter au patrimoine.
Bisesss

Martine-Claire 19/10/2016 08:41

Billet émouvant, instructif, enrichissant pour tous! Merci infiniment car il me semble bon que l'Histoire fasse vraiment partie de notre histoire familiale et personnelle !
Bravo pour ce nouveau post qui me pousse enfin à me manifester alors que je déguste chacun de vos messages avec joie!

David 22/10/2016 07:36

Bonjour Martine-Claire
et bienvenue :-) C'est toujours un plaisir et un honneur de partager et échanger .
Beau week-end

la luciole 17/10/2016 21:11

Je trouve ce billet très émouvant : on sent ton attachement à ce lieu et on comprend bien pourquoi tu as pleinement conscience de n'être que de passage, dans ce lieu à longue histoire.
*des bises, David et une douce semaine*
Cécile

Martine-Claire 24/10/2016 10:06

Merci David ! Je suis émerveillée par tous vos talents et votre dynamisme !
Bonne semaine à vous et aux vôtres!

David 22/10/2016 07:34

Coucou Cécile,
face à ces vieilles demeures où les murs parlent, on ne peut que rester humble et reconnaitre la chance d'y trouver sa force plutôt que de croire que de vouloir tout changer.
Bisesss

Laetitia 16/10/2016 21:33

C'est super intéressant. Quel beau travail tu as fait là, mais cela ne m’étonne pas du tout venant de toi ;)
Gros bisous à vous.

David 22/10/2016 07:33

Coucou Laetitia,
ce n'est pas du travail mais c'est vrai que c'est passionnant, ... et ce n'est pas fini :-)
Bisesss

Jacqueline. 16/10/2016 21:14

Tu as de la chance d'habiter un lieu et une maison chargés d'histoire et certainement d'histoires !

David 22/10/2016 07:31

Bonjour Jacqueline
oui plein d'histoires, je ne peux tout raconter ici car ca mêle l'intime des familles passées mais c'est émouvant et troublant.
Bisesss

Maryline 16/10/2016 21:11

Superbe idée et en même temps presque une évidence. C'est touchant ces photos ! Tu as fait un joli travail de recherches toutes ces cartes sont si belles. Comme j'aimerai être une petite souris pour voir l'étonnement de tes voisins quand ils découvrent quel paradis vous en avez fait ! Bizhhhhh.

David 22/10/2016 07:30

Coucou Maryline,
oui pour nous cette maison c'était une évidence, avant même que nous rentrions dans le hameau ..
les voisins etaient assez dubitatif et surtout étonné des centaines de personnes venues les week-end d'ouverture mais c'était très sympa ... un peu comme une fête champêtre décontract' ... ca fait du bien
Bisesss

inés 16/10/2016 21:08

vraiment je ne comprends pas, la deuxième fois, la première je tape sur enter pour passer de ligne et paff il apparaît un commentaire d'un autre personne avec mon nom.. bon, je retape ce que voulais vous écrire et puis je suis paff (encore) je me retrouve sur contact et je dois retourner sur les commentaires.. je ne suis pas sur mon ordinateur, sera celui ci hanté? bref, je voulais juste vous dire que j'ai adoré l'histoire, déjà le nom était beau, je pensé bien à un endroit près de chez vous, mais toute cette recherche historique c'est magnifique... je vous quitte, quand j'aurais mon ordi, peut être je continue, bonne soirée, bises

inés 16/10/2016 20:58

une histoire passionnante, décrite par un passionné, quel bonheur, toutes les racines, si je puis dire, de cette demeure et de son jardin qui plongent si loin..dans tous les sens du terme..j'aime beaucoup!

merci pour cette remontée dans le passé, bon dimanche à toi et à ta famille

David 22/10/2016 07:24

Coucou Ines,
ces petites recherches nous permettent de mieux comprendre et d'appréhender noter terrain ainsi que les travaux de la maison afin de ne pas la dénaturer en la rénovant.
Plein de bisessss

Elo 16/10/2016 20:39

Ton post est tres intéressant tu as du faire oas lal de recherches.tu me donnes une idée :je vais essayer d'en savoir plus sur ma maison!

David 22/10/2016 07:22

Coucou Elo,
au début on cherchait, sans trouver, puis on est resté juste ouvert (comme d'hab) aux discussions et c'est là qu'on apprend le plus
bisesss

Sylvaine 16/10/2016 19:55

C'est passionnant, David et c'est vraiment une chance de retrouver ces vieux cadastres.
Nous avons aussi fait des recherches pour la maison, dans les origines de propriété, les cadastres, et grâce au registre des impôts de l'époque, nous connaissons sa date de construction, 1838.
Ce nom de jardin du bois de l'abbaye est très beau.
Bisous

David 22/10/2016 07:21

Bonjour Sylvaine,
ces anciennes cartes sont toutes dispos sur geoportail, c'est assez pratique à utiliser.
Plein de bisesss

Christine des Glaces 16/10/2016 18:21

On ne pas être plus clair dans le cheminement vers le nom du jardin mais ce que je trouve encore plus émouvant c'est de pouvoir mettre un visage sur les précédents habitants. Bises

David 22/10/2016 07:20

Coucou Christine,
cette famille de 13 enfants et ses fellures nous ont beaucoup touchés et les chemins n'arretent pas de se croiser avec nous ... peut etre que certaines voies sont faites pour se croiser.
Bisessss

Béatrice 16/10/2016 12:01

Moi aussi, j'adore ces maisons qui ont déjà un passé et les anciens nous apprennent beaucoup de choses.
Merci David, c'était très intéressant de connaître l'histoire de ta maison et de ton jardin.
Nous habitons la maison des parents et grands parents de mon mari.
En 1736, c'était une ruine, je pense que c'était un batiment qui servait d'étable.
Bon dimanche à toute la famille. Bisous

David 22/10/2016 07:19

Coucou Béa,
tu peux certainement retrouvé aussi les anciennes cartes sur geoportail et retrouver une partie de ce passé.
C'est vrai que ta maison a un cachet fou !
Bisesss

Duszka 16/10/2016 11:41

Venue de la banlieue parisienne, enfance dans une ferme du Lot-et-Garonne, me voilà dans un hameau berrichon dans une petite maison ancienne, avec un potager, un petit verger, et un jardin d'agrément : je suis devenue berrichonne de coeur, j'y ai mon lieu de repos éternel... je suis entourée de vieilles familles qui ont, comme David, de belles histoires de terre et de solidarité à me raconter. Vraiment, c'est un beau cadeau de pouvoir se faire un environnement du passé comme si on y avait vécu car on le prend avec le coeur. Moi aussi, je laisserai aux suivants une terre adoptable pour qui veut bien l'aimer. Ici, mon fils a fini sa trop courte vie (cancer) au milieu de la nature qu'il aimait tant et qui a adouci ses derniers jours,avec, aussi la respectueuse affection des voisins. Je viens d'avoir 80 ans, nous ferons plutôt du hors sol désormais sauf pour les "grosses" cultures. Ce bel article m'est allé droit au coeur ! Encore MERCI ! Post-scriptum : la moutarde est splendide sous serre !

David 22/10/2016 07:14

Bonjour,
merci pour ton message qui m'a beaucoup touché et ému.
S'ancrer sans la terre qui nous entoure et son histoire c'est trouver de bonnes racines pour notre existence. Chercher à comprendre les origines avant d'influencer l'avenir est ce qui est de plus sain.
Plein de bisesss

Alix 16/10/2016 10:28

Bonjour David,
voilà un article bien documenté. On partage tous les deux le goût pour les recherches historiques, passionnant, non ?!
En fait, ton éden est donc le Jardin des Envaux. Tu as préféré Jardin du Bois de l'Abbaye, qui peut paraître plus pompeux en effet mais qui est plus poétique, plus romantique. C'est un bel hommage aux traces du passé.
Je te souhaite un beau dimanche avec ta famille.

David Henriet 17/10/2016 16:38

Bonjour Alix,
oh oui vraiment passionnant et intriguant.
On a réfléchi au départ à l'appeler les Envaux mais comme plus aucune carte actuelle ne l'indique c'était pas pratique ... et en plus les étangs du Bois de l'Abbaye sont assez connus dans la région jusque Lille.
Très belle semaine

Judith 16/10/2016 10:26

C'est passionnant ! Quelles trouvailles par tes recherches. Je comprends que tu ais creusé pour découvrir ce passé de ta maison. A ta place j'aurais envie de creuser encore plus. Le jardin a dû beaucoup changer depuis le temps. Merci David pour cet article vraiment intéressant. L'année prochaine je viendrai voir ton jardin, c'est promis ! Bises

David Henriet 17/10/2016 16:36

Coucou Judith,
si on creuse vraiment plus loin on tombe sur un ancien grand village gaulois ... mais faute de moyen, aucune fouille spéléologique n'est prévue.
Pour ton arrivée, tu es la bienvenue
Bisesss

christine 16/10/2016 10:25

voila une belle parenthèse historique, ces recherches jusqu'au fin fond des âges permet de retracer le temps et les évolutions
de découvrir probablement des choses inconnues
Oui, une jolie découverte
Bises et bon dimanche

David Henriet 17/10/2016 16:28

Bonjour Christine,
oui c'est vrai que les anecdotes et histoires sont toujours plaisantes. L'ancienne disposition des batiments permet aussi de comprendre la structure du sol et sa dynamique.
Bisesss

Duszka 16/10/2016 10:03

REMARQUABLE !! Merci beaucoup !

catherine 16/10/2016 10:02

une histoire passionnante, décrite par un passionné, quel bonheur, toutes les racines, si je puis dire, de cette demeure et de son jardin qui plongent si loin..dans tous les sens du terme..j'aime beaucoup!
merci pour cette remontée dans le passé, bon dimanche à toi et à ta famille

catherine 24/10/2016 11:38

j'ai fait comme toi, j'ai retrouvé ma maison vue du ciel..merci du lien

David Henriet 17/10/2016 16:18

Coucou Catherine,
c'est toujours mieux quand on arrive à re-tisser un peu les liens de la terre avec le passé
Belle semaine

David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog