Le rosier 'Messire Delbard'

Après l'article sur les petits fruits, je vous propose de rester dans les obtentions des pépinières Delbard avec un superbe rosier grimpant. Il s'agit de 'Messire Delbard'

 

C'est un rosier puissant et vigoureux produisant des épaisses tiges élancées.

Un feuillage large vert sombre relativement sain cache tout mur ou grillage qui l'abrite.

 

Mais sa floraison ... une attraction. Une énorme rose de la taille d'un poing fermé offre des pétales rouge sombre au reflet noir dans une forme parfaitement turbinée.

 

 

Rosier 'Messire Delbard' au jardin de Dany (Finistère)

Rosier 'Messire Delbard' au jardin de Dany (Finistère)

C'est sur que c'est un rosier "un peu raide" mais bon ... on lui demande de grimper ... pas de s'élargir.

Le rosier 'Messire Delbard'
Le rosier 'Messire Delbard'Le rosier 'Messire Delbard'

C'est donc une obtention de Georges Delbard qui nous provient du croisement complexe en 1976 de:

 'Tenor' croisé 'Fugue' hybridé avec 'Delbard orange climber' et le célèbre 'Gloire de Dijon'. le tout croisé avec 'Danse du feu' avec 'Guinée' (2 grimpants rouges)

Vous avez tout suivi ?

 

Il fait partie pour moi d'une des meilleures obtentions grimpantes rouge ... il ne lui manque que le parfum (à l'inverse du 'Grand Huit') mais la tenue de sa fleur n'en est que meilleure en situation cuisante.

La fiche du rosier:

Rosier Messire Delbard

Autres noms:'Grandessa'                                     
Nom officiel:DELsire
Obtenteur:G Delbard
Année:1976 (France)
Filiation('Danse du feu' x 'Guinée') x (('Tenor' x 'Fugue') x ('Delbard's orange climber' x 'Gloire de Dijon'))
Type:Grimpant
Résistance:Bonne, quelques taches noires possibles
Parfum: sans
Remontance:Bonne
visite jardin

 

grimpant.jpg

 

Retrouvez les autres rosiers grimpants présentés sur le blog en cliquant sur le lien ci dessous:

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

LIna Hort 12/03/2017 13:41

Eh beh, c'est un de ceux qui n'ont pas duré ici. Les rosiers sans parfum j'avoue que j'ai du mal ou il faut qu'il me console avec autre chose et là... je dirais surtout qu'il a de sérieux concurrents dans le même genre. Raide oui , pas autant qu'Altissimo que je cultive et qui a de très belles étamines. Il n'a pas le charme de ' Guinée ' ni sa belle texture, il a un rouge moyen ici et vraiment s'élargit très peu et n'est pas assez résistant à la sécheresse et au sol sec et à la chaleur et .. oui, je sais, ça fait beaucoup ;) de Gloire de Dijon que je n'ai plus la place de planter qu'a-t-il gardé ??? . Tu vois selon les climats et les fous de roses, les avis diffèrent et c'est très bien !Qui a dit que j'étais exigeante ??? MDR Je te souhaite un très bon dimanche. Bisous!

David 14/03/2017 15:24

Coucou Lina,
je n'avais pas eu la notification de ton message, désolé pour l'attente.
J'avoue que c'est un rosier que j'aimais beaucoup "vendre" en magasin car sa vigueur etait un must il y a 10-15 ans.
Pour les parfum (et pour les autres aussi mais surtout les grimpants) je ne cherche pas le parfum qui brule trop vite les pétales sur un mur plein soleil déjà bien cuisant.
Heureusement il y a plein de variétés pour affiner nos choix
Bisessssss

Françoise 07/03/2017 21:35

Ce genre de rosier n'était pas dans mes coups de cœur dans le temps, maintenant, je peux y être sensible.. Supporte-t-il le soleil ? ou sera il mieux à l'ombre légère ?

David 14/03/2017 15:26

Bonjour Françoise,
oui il supporte très bien le soleil où il excelle mais à mi-ombre son feuillage sera plus sensible au marsonia et il perdra des feuilles du bas ... dans ce cas le marier avec une autre plante qui l'habillera élégamment mais pas trop vigoureuse pour ne pas l'étouffer et le rendre cette fois sensible à l'oidium ... donc plein soleil est le top ;-)
Bon jardinage.

David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog