Trouver son bonheur

  • David Henriet

Sur internet, on peut trouver désormais facilement son bonheur pour de nombreux domaines: livres, vêtements, décos, épicerie, ... en fait tout ... et aussi et surtout le jardin.

Pour les besoins spécifiques et précis, il est toujours préférable de parcourir les fêtes des plantes.

Pour trouver facilement un professionnel de son secteur, rien ne vaut un bon annuaire jardin car les sites sont nombreux et les recherches même complexes peuvent s'avérer stérile sans méthodologie.

Après il y a les sites sur internet, de quoi trouver son bonheur avec ces 3 clés à coup sur.

 

Pour le jardin, on a choisi ici d'intégrer des éléments au grès des massifs ... pas évident ... comment agrémenter sans déguiser ? 

Comment décorer sans perdre le cachet ?

Le plus simple est de dénicher les matériaux et les éléments de la région quitte à les détourner et les intégrer à son décor.

Pas de gravillons colorés si le paysage n'en a pas ... pas de thème marin à 300km de la côte.

 

Déniché cet été sur une annonce en ligne, j'ai récupéré un socle de pilier en pierre bleue (pierre taillée et extraite localement)

 

Pour la verticalité, ce sont des grilles en fer forgé qui ont été glanées ça et là.

Trouver son bonheur

Une fois des éléments forts intégrés au jardin, on peut toujours glisser quelques surprises ou originalités le long du cheminement et des massifs.

 

Les brocantes et marchés au puce regorgent de merveilles à détourner et redonner une histoire à l'instar de ces dames Marie-Jeanne au Jardin du Point du Jour.

Trouver son bonheur

Alors n'hésitez pas à investir dans quelques éléments originaux qui, même cachés au coeur d'un massif, disséminé à droite à gauche, intégré sur un tronc, donneront âme et cachet au jardin ... comme le fil conducteur d'une histoire en flashback qui ne demande qu'à être imaginé, projeté, comptée ... et si c'était ça le trésor de nos jardins ? Ouvrir l'imaginaire du visiteur dans une histoire qui peux changer chaque jour selon son humeur, son ressentit. 

Article publi redactionnel

Florence 10/04/2017 23:44

100% d'accord avec toi ! Les objets ajoutent à l'âme du jardin. D'ailleurs j'ai baptisé le mien : le jardin de la chineuse. Je vais lire les articles suivants. Bises

David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog