Le rosier 'Burgundy Ice'

Mmmmmh on aime, on n'aime pas ? On déteste une journée, on l'adore le lendemain... j'avoue avoir eu du mal à me fixer avec celui-ci.

 

Découvert en "vrai" au jardin des lianes Cécile l'a adoré ... moi pas... Bon il faisait chaud, ils étaient chétifs mais bon ... le meilleur moyen de se faire une idée est de le tester.

 

 

Le rosier 'Burgundy Ice'
Le rosier 'Burgundy Ice'

Planté il y a 3 ans, il s'est montré assez grêle depuis le début, pas un foudre de guerre ... mais il est encore là. Ses fines tiges fluettes portent des folioles assez espacées ... et maculées de ronds noirs ... est ce pour mieux s'assortir à ses pétales grenats ?

 

Bon David, ne fais pas ta mauvaise foi ... et laisse toi convaincre, laisse lui une chance.

 

Le rosier 'Burgundy Ice'
Le rosier 'Burgundy Ice'
Le rosier 'Burgundy Ice'

 

Ce rosier assez grêle gagne à être marié avec des annuelles et vivaces graciles qui cachent sa base disgracieuse mais sans l'étouffer.

 

Ici c'est la Scabiosa 'Beaujolais Bonnet' qui joue les tons sur tons 

Le rosier 'Burgundy Ice'
Le rosier 'Burgundy Ice'

Mais d'où nous vient ce rosier atypique ?

On le décrit souvent comme un "sport" de Iceberg mais c'est un raccourci un peu facile.

 

Tout d'abord, qu'est ce qu'un "sport" ?

Je reviendrais un peu plus longuement sur un article spécifique mais voici un petit debrief'

C'est tout simplement une mutation d'un rosier qui est stabilisée et qui donne une variante à la variété d'origine. Le plus fréquent est un changement de couleur, nombre de pétales, forme de la plante (grimpante ou pas) ... en bref, le rosier a changé et porte les mêmes caractéristiques que son aïeul mais une nuance le distingue nettement.

Quelques exemples:

Le rosier 'New Dawn' a engendré plusieurs sport dont 'Awakening' plus pétalé.

'New dawn' à gauche et 'Awakening' à gauche'New dawn' à gauche et 'Awakening' à gauche

'New dawn' à gauche et 'Awakening' à gauche

Autre exemple dans les teintes: 'Mary Rose' (1983) et ses sports 'Redouté' (1992) et 'Winchester Cathedral' (1988)

A noter le côté pratique pour un massif, ils ont la même vigueur et le même feuillage ce qui rend les mariages harmonieux.

'Mary Rose' - 'Redouté' (plus pâle) - 'Winchester Cathedral' (blanche)'Mary Rose' - 'Redouté' (plus pâle) - 'Winchester Cathedral' (blanche)'Mary Rose' - 'Redouté' (plus pâle) - 'Winchester Cathedral' (blanche)

'Mary Rose' - 'Redouté' (plus pâle) - 'Winchester Cathedral' (blanche)

 

Son histoire

Pour 'Burgundy Ice' il s'agit bien d'un sport mais pas de Iceberg. Il vient d'une mutation découverte par Edgar Norman Swane en 1998 du rosier 'Brillant Pink Iceberg'

 

Mais qui est ce 'Brillant Pink Iceberg' ? Et bien c'est un sport vif découvert par une Australienne Lilia Weatherley  en 1995 depuis son rosier 'Pink Iceberg'.

 

Mais qui est ce 'Pink Iceberg' ? C'est une nouvelle fois notre Australienne qui l'avait découvert sur son pied d'Iceberg' avec une mutation aléatoire de rose souvent rose pastel, parfois flammé de rose vif voir moitié fuchsia-moitié blanc.

 

Etonnant non ?

Malheureusement au cours de ces sélections, la bonne vigueur de notre bon vieux 'Iceberg' n'a pas été maintenue. Au contraire même, la sensibilité aux taches noires est accrue et la force du rosier est bien moindre.

 

La fiche du rosier

Rosier Burgundy Ice

Autres noms:'Burgundy Iceberg'                     
Nom registré:PROse
Obtenteur:Edgar Norman Swane
Année:1998
Filiationsport de 'Brillant Pink Iceberg'
Type:floribunda 
Résistance:mediocre
Parfum: absent ou très léger
Remontance:oui par vagues
 

Le rosier 'Scentimental'

 

 

Retrouvez les autres rosiers à massifs présentés sur le blog en cliquant ici:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Shana lilie 23/10/2017 01:45

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir

Angeline 23/09/2017 18:01

j'aime me promener sur votre blog. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo) à bientôt.

Maryline 13/09/2017 09:50

Très intéressant ce post sur les sports David, je retiens la belles idée de les mélanger en un massif. Cardinal Hume me pose les mêmes problèmes, il reste chétif, quant au marsonia ici de toute façon à de rare exemple près il est légion. Le climat sans doute. D'ailleurs Iceberg que je garde en pot car les rabbits sont parait-il friands de son feuillage perd son feuillage et en refait un neuf plusieurs fois par année. Belle journée. Bizzzh.

Angelilie 30/08/2017 15:36

un beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog (lien sur pseudo)
au plaisir

Lydie 25/07/2017 13:39

overblog m'énerve à manger mes com ! je disais quoi moi déjà... que j'adore la couleur et la fleur de Burgundy Ice que j'ai au jardin depuis 4 ans. Mais c'est net ce n'est pas un foudre de guère. Il a cela d'intéressant qu'il se case facilement. Au départ il était avec une salvia nemerosa, et cette année comme j'ai perdu la salvia je lui ai adjoint une Veronica Spicata. J'aime beaucoup le résultat. Il a aussi pour voisin un platycodon. J'ai donc joué avec le bleu.
Bises
Lydie

Nathalie 25/07/2017 09:15

Coucou David! Je fais le même constat que toi: j'adore ses fleurs à revers argenté, mais toujours malade et grêle ici aussi. Ton association avec la scabieuse est très réussie! Bonne journée!

Gine 25/07/2017 09:12

La fleur est sublime - je ne m'en lasse pas! - mais la plante est une vraie catastrophe. Je le nourris - c'est un ogre, mais il est très chétif et je crains de le perdre chaque hiver! Celui de ma mère, à quelques encablures de chez moi, n'a pas résisté au gel du mois d'avril. Un rien le contrarie et il est souvent malade... Un capricieux!

catherine 25/07/2017 09:11

ici aussi rosier chétif en ce moment (mais beau au printemps) , il a perdu ses feuilles, mais il remonte déjà, c'est marrant, il a des fleurs au bout de branches nues..je me demandais si je n'allais pas l'occire, mais les roses sont si jolies..
j'ai mis le rosier Astronomia devant lui pour le cacher un peu..(et le duo fonctionne bien)
merci de ce cours de botanique, c'est très intéressant!
bonne journée bises de Bretagne!

Béné 25/07/2017 08:17

Hello David, c'est simple. Chez moi, c'est le plus chétif de tous mes rosiers. Sachant que le critère de bonne santé est mon critère de choix n°1. Mais bon, pour lui, je n'ai pas fait attention à ça. Je retiens de lui ses roses que je trouve fabuleuses... Bonnes vacances. Béné

Christine des glaces 24/07/2017 21:26

Hello David, heureuse de te retrouver. chez moi il est planté dans mon massif bronze ( à cause du carex) et je l'ai associé avec le rosier Amber sun, l'achillée terracota et la persicaire Orange field et le geranium Rozanne entre autre et l'association m'enchante depuis le mois de juin. Sa relative mauvaise tenue est cachée par les vivaces et je trouve son revers argenté merveilleux et du coup je lui pardonne tout. il a chez moi aussi trois ans mais je l'ai déplacé l'hiver dernier pour justement créer ce petit coin.Au plaisir. Bises.

David 24/07/2017 22:32

Coucou Christine,
tiens c'est rigolo il n'est pas très loin justement de ton Carex ici (et de ta primevère orange) . ici il a le rosier 'Aprikola' et 'Pegasus' à ses côtés et une hemerocalle 'Roswitha' qui jouent le côté abricoté.
Bisesssssssssssssss

christine 24/07/2017 19:31

Coucou David,
Tout comme toi je le trouve gracile voir même anorexique, ce n'est pas une foudre de guerre loin de là et le faire prospérer se révèle un défi un peu perdu d'avance, ici il est fluet n'existant que sur deux branches que je surveille comme l'huile sur le feu, les chenilles voraces l'ont en plus transformé en crêpe dentelle et là il sort une tête, vais-je dire qu'il remonte, on verra...
Je me suis interrogée sur l'intérêt de le planter en pot avec une terre copieusement enrichie de fumier marin, peut-être que ça pourrait le booster, à voir, je tenterais à l'automne si je vois qu'il ne se développe pas
Merci en tout cas de m'avoir fait découvrir le fort joli brilliant pink iceberg, il est splendide
Belle et douce soirée
bises

David 24/07/2017 21:07

Coucou Christine;
si même les chenilles s'y mettent, ...
Effectivement certains rosiers déterrés et cocoonés se remettent mais bon, s'il fallait le faire à tous ... on n'en aurait pas fini
Belle semaine

David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog