Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
plaisir-jardin.com

plaisir-jardin.com

Menu
Une nouveau défi Gamm Vert:  ''Ici ça caquette sans cocotter''

Une nouveau défi Gamm Vert: ''Ici ça caquette sans cocotter''

Après la théma sur la rotation de culture dans les carrés potagers , Gamm vert lance un challenge ... alors défi relevé.

 

Nul besoin de présenter les multiples avantages d’adopter quelques poules au jardin, la récolte quotidienne d’œufs frais n’étant pas le seul atout de nos gallinacées apprivoisées.

Les poules gambadant au jardin sont de redoutables prédateurs aux nuisibles et parasites de notre Eden : limaces, chenilles, pucerons et même frelons ne font pas long feu face à nos gloutonnes cocottes. 


Mais il y a un mais … utile, productif, esthétique, certes … mais côté olfactif ce n’est pas toujours ça.


Vous avez certainement dût déjà remarquer qu’aux abords du poulailler les effluves des fientes concentrées offrent moins de gaieté et de fierté que le plaisir des œufs récoltés.


Il faut bien se rendre à l’évidence 
 

Ca cocotte chez les cocottes !

Une nouveau défi Gamm Vert:  ''Ici ça caquette sans cocotter''

 

Mais ceci n’est pas une fatalité, jouons donc les apprentis jardi-parfumeurs et sortons notre palette de plantes odorantes pour camoufler ce désagrément afin de rendre ce lieu agréable.

Les 3 mauvaises idées à éviter :

 

La panoplie de plantes parfumées est large mais certaines seront à mettre de côté pour leur éventuelle toxicité comme le muguet bien que nos pondeuses généralement les détectent et s’en détournent facilement.

 

Certaines plantes pourraient paraître aussi des compagnes idéales mais leurs jeunes pousses tendres se font bien vite dévorer par nos gloutonnes ne permettant pas aux végétaux de se développer suffisamment pour nous offrir leurs effluves. Exit donc les semis de plantes annuelles comme les pois de senteurs nains  et le basilic.

 

Autre critère de sélection: une longue période de floraison. Les lilas (Syringa vulgaris) et les pivoines (Paeonia suffructicosa) n’ont pas leur pareil pour stimuler nos narines mais leurs effluves sont aussi éphémères que leur floraison. Il faudra de préférence s’orienter sur des espèces aux fleurs échelonnées voir des feuillages odorants afin de couvrir le poulailler de senteurs toute l’année.

 

Ne vous inquiétez pas, nous n’arrivons pas dans une impasse et il nous reste un large choix de végétaux possibles. Nous vous proposons ici une sélection de plantes non exhaustive qui sauront allier l’esthétisme au plaisir olfactif.

Une nouveau défi Gamm Vert:  ''Ici ça caquette sans cocotter''

Les arbustes.

Non seulement ils offrent du volume au massif qui sera créé mais ils apportent également un ombrage appréciable à nos poules durant l’été. Nos coups de cœur sont :

 

Abelia :

son nom le prédestine aux abeilles mais c’est bien pour l’ornement qu’il est cultivé.

Un port rond, vaporeux et compact à la fois avec un feuillage semi-persistant parsemé d’une longue floraison estivale blanc-rosé au doux parfum.

Certaines variétés offrent également des feuillages colorés comme ‘Confetti’ et ‘Kaleidoscope’.

Choisya ternata :

cet élégant arbuste offre une multitude d’atouts : son port compact et son feuillage persistant  garnissent à merveille massifs et pots sur la terrasse mais c’est aussi pour sa floraison blanche aux effluves de fleurs d’oranger à partir de fin mai qui finiront à nous faire succomber.

Mais le feuillage n’a pas à rougir des senteurs florales puisque les folioles une fois froissées exhalent une puissante fragrance d’orange amère.

Plusieurs variétés sont proposées pour leur feuillage finement ciselé offrant un look exotique comme ‘Aztec Pearl’ et «’White Dazzler’ et pour d’autres ce sera un lumineux feuillage doré avec ‘Sundance’ et ‘Goldfingers’

 

Eleagnus x ebbengei :

nous restons dans les arbustes persistants avec un superbe feuillage au revers gris miroisant et sa floraison bien que discrète embaume le muguet à plusieurs mètres.

Si vous optez pour un port dense ou la culture en pot, la variété ‘compacta’  est prédestinée.

Et si le gris ne vous tente pas, des variétés dorées comme ‘Eleador ‘ et Viveleg’ sauront vous charmer.

 

Hamamelis :

il n’est pas persistant certes mais même si son feuillage est spectaculaire à l’automne, c’est sa floraison hivernale très parfumée qui embaumera le jardin malgré le froid.

Hamamelis 'Diane'

Hamamelis 'Diane'

Lavandula :

la lavande offre une floraison estivale qui évoque la Provence par ses effluves mais et son feuillage persistant est aussi doté de puissantes fragrances.

 

Lavande

Lavande

Les rosiers :

comment passer à côté de la reine des fleurs dans cette thématique ?

Un large choix de rosiers parfumés s’offrent à vous et fleuriront en opulence grâce à la fertilisation naturelle offerte par les poules.

Mes coups de cœur parmi les parfums les plus puissants vont pour le rouge ténébreux ‘Le Grand Huit’, le citronné ‘Frédéric Mistral’, l’envoutante ‘LineRenaud’ et tant d’autres

Rosier 'Line Renaud'

Rosier 'Line Renaud'

 

Les grimpantes.

Votre poulailler est peut être entouré de murs ou vous désirez tout simplement garnir le grillage de clôture, les plantes grimpantes offriront un écrin camouflant avec un minimum d’encombrement.

Ici encore, optons pour des feuillages persistants afin d’égayer le poulailler en toutes saisons.

Le chèvrefeuille (Lonicera) :

le parfum capiteux de ses opulentes grappes de fleurs estivales mérite sa plantation.

Certains cultivars aux teintes jaunes ou orangées sont dépourvu de parfum, optez plutôt pour des variétés semi-persistantes aux fragrances puissantes comme les crèmes ‘Hall’s prolific’ et ‘Scentsation’ ou encore l’envoutant bicolore rose et blanc ‘chinensis’

Lonicera 'Mint crisp'

Lonicera 'Mint crisp'

Les jasmins.

Restons dans les fragrances de fleurs blanches avec l’oriental jasmin.

Vous trouverez facilement le volubile Jasminum officinale arborant des tiges vert olive l’hiver ou le spectaculaire Trachelospermum jasminoides livrant une floraison blanche capiteuse mais aussi un beau feuillage persistant vernissé

 

Les plantes aromatiques.

Les aromates offrent des effluves provençaux dès qu’on les froisse.

Elles garniront idéalement le poulailler et la devanture du massif olfactif.

Une nouvelle fois les feuillages persistants sont à l’honneur pour des senteurs en toutes saisons.

Optez pour le thym (Thymus) commun et le thym citron qu’ils soient verts, panachés ou dorés mais aussi pour l’érigé Romarin (Rosmarinus officinalis) et enfin les sauges (Salvia offinalis)  qu’elles soient grises, dorées ou pourpres.

Origanum 'thumble's variety'

Origanum 'thumble's variety'

 

Les plantes vivaces.

Difficile de faire un choix tant elles sont nombreuses à pouvoir rejoindre le terrain de jeu de nos poules.

Quelques incontournables tout de même sont à évoquer :

l’opulence des phloxs paniculatas, les envoutants Œillets précédés des Giroflées. Mais aussi les fragrances de feuillages mentholés des Nepetas et Calamintha, ou des senteurs de Curry de l’Helichrysum italicum et des subtils Artemisia.

Dianthus car. 'cancan scarlet'

Dianthus car. 'cancan scarlet'

 

Les plantes bulbeuses

Lys orientaux :

nul besoin de s’approcher pour profiter de leur parfum qui embaumera à plusieurs mètres l’été

Acidanthera :

un beau relais aux Lys avec leur floraison tardive au look de glaieul raffiné et aux effluves de fleurs blanches

 

Lys asiatique.

Lys asiatique.

Alors osez les mélanges de senteurs parmi cette sélection conjuguant plaisirs olfactifs et visuels.

 

Evidemment il n’y a pas que les végétaux odorants qui peuvent rejoindre le potager et vous pourrez associer à votre massif d’autres végétaux et pourquoi pas créer une haie gourmande mêlant framboisiers, groseillers, cassissiers, myrtilles … certes les poules viendront picorer les fruits du bas mais elles vous laisseront grignoter la partie supérieure … c’est aussi ça l’esprit de partage au jardin

 

Une nouveau défi Gamm Vert:  ''Ici ça caquette sans cocotter''