Découvrez le rosier 'Edgar Degas'

  • David Henriet
  • Roses

Dans la célèbre famille des roses des peintres de Delbard, il n'est pas le plus connu mais il est pour moi le plus réussi.

Alliant à la fois une remontance ininterrompue, des couleurs éclatantes, une résistance à toute épreuve et un port régulier, c'est un rosier parfait pour les amateurs de fleurs bigarrées.

Créée donc par Delbard en 1994 mais commercialisé en 1997, on le retrouve déposé sous deux noms officiels: DELstrorange et DELtrisang. Son nom commercial met honneur à un peintre célèbre comme ses congénères aux fleurs striées.

Ses nervures rouge vif passent progressivement au fuchsia puis au rose tendre sur fond de pétale crème réhaussé par des étamines jaunes d'or.

Les fleurs regroupées par trois à cinq fleurissent en bouquet et tiennent très bien en vase.

Un parfum léger mais tenace de pomme verte sur un fond poivér rajoute de la fraicheur à la fleur.

Son feuillage sain et vigoureux est d'un vert luisant faisant un bel écrin aux pétales flamboyants.

Planté au jardin en compagnie de 'Alfred Sisley', il fait merveille et résiste parfaitement aux intempéries rémanentes régionales.


A noter:sa vigueur est telle qu'une tige vigoureuse arquée s'est automarcottée (enracinée)et a redonner un nouveau rosier affranchi (sans porte greffe) puissant.

rosier-Edgar-Degas--2-.jpg

rosier edgar degas 2rosier edgar degas

Rosier-edgar-degas.jpg

 

Pour retrouver la fiche de ce rosier avec les autres polyanthas, cliquez  ICI.

 

D'autres variétés de la gamme "rose des peintres" de Delbard:

rosier alfred sisley rosier henri matisse rose des cisterciens 01 

   Alfred Sisley                             Henri Matisse    Rose des cisterciens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

sereineetbienchezmoi 16/10/2012 20:35

Des couleurs et motifs vraiment originaux ! Très bonne soirée :)

David Henriet 16/10/2012 21:15



Une vrai palette des peintres éclaboussée. Le plus dur, ... c'est de l'associer. ;-)



David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog