Découvrez le rosier sericea pteracantha

  • David Henriet
  • Roses

 

Acheté en 2011 à la fête des plantes de Doullens, ce rosier de collection mérite d'être plus utilisé.

Les rosiers sericea sont des rosiers botaniques aux fleurs à 4 pétales et celui-ci est très particulier puisqu'on ne le cultive pas pour ses fleurs mais pour ses aiguilles.

Découvert par le père Jean Marie Delavay (Français) en 1890 en Chine, il fut commercialisé aussitôt au catalogue Vilmorin.

Ses tiges sont recouvertes de fin aiguillons mais aussi d'aiguilles en forme d'ailette rouge vif.

Sa floraison non remontante est précoce et éphémère. Ses petites fleurs simples sont blanc-crème et au parfum doux d'huile de lin.

L'idéal est de l'installer à un endroit visible à contrejour le soir pour admirer la lumière passer à travers les aiguilles écarlates.

Pour garder tout son attrait, le mieux est de tailler très court en sortie d'hiver les tiges vigoureuses qui perdent leurs couleurs afin d'inciter de nouvelles pousses vigoureuses. Par contre mieux vaut garder les faibles tiges qui se couvriront de fleurs au printemps.

Il existe également une sélection 'sanguinea' à fruits noirs.

 

Rosa-sericea-pteracantha-1.jpg

Rosa sericea Pteracantha Franchet.

Retrouvez la fiche de ce rosier avec ses congénères anciens et botaniques en cliquant ICI.

béatrice 02/07/2015 17:42

J'ai planté ce rosier à côté d'un photinia (persistant aux feuilles rouges).
Laissé à l'état libre, le rosier s'est élevé jusqu'à 6 mètres de haut, mais il a peu à peu perdu son attrait. Les aiguilles rouges n'apparaissaient que sur les toutes nouvelles pousses, pas assez nombreuses sur un vieil arbuste pour faire impression.
Il faut donc le tailler ras chaque année pour qu'il fasse de l'effet. Ceci vaut aussi pour le cornouiller de Sibérie (caduc à tiges rouges).
Une autre particularité à signaler chez le sericea pteracantha est le son singulier des aiguilles par temps de vent.

David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog