La visite des pépinières Foucart (septembre 2013)

Je vais vous parler aujourd'hui d'un lieu magique.


Si vous cherchez un jardin léché où tout est rangé, coordonné, architecturé, tiré au cordeau passez votre chemin.

Mais si vous cherchez un endroit magique ou la féérie végétale prend vie, si vous révez d'entrer dans un livre ouvert de l'encyclopédie des roses d'hier et d'aujourd'hui, si vous souhaitez découvrir des essences d'arbres inconnues et époustouflantes d'originalité ... le jardin des pépinières Foucart est fait pour vous.

 

Samedi dernier après notre passage à la fête des plantes de la Feuillerie, nous avons repris la route vers ce bel endroit qu'Isabelle nous a fait découvrir au printemps (lien ici).

 

Les pépinières Foucart, c'est une histoire de jardin, de végétal, de passion, de famille et aussi et surtout de roses. Elle est entrainée par un tandem de choc avec le passionnant Emile et la douceur de sa soeur Marie-Rose.

 

Je ne sais par où commencer ... ce moment inoubliable est tellement riche et indescriptible. On s'y enrichit d'infos, de sensations, de sentinents. Tout se mélange pour nous donner un de ces rares moments d'ivresse de bonheur.

 

Bon, on va démarrer par le début: l'accueil. Marie-Rose avait élaboré en plus d'une allée garnie de ses books et de ses photos un superbe et impressionnant présentoir de vase des variétés de roses fraichement cueillies dans la pépinière.

Comme un enfant devant un magasin de jouet (pour les dames ... on va dire devant une bijouterie) nous avons pu admirer et humer des variétés classiques mais aussi des bijoux exceptionnels. Ce travail impressionnant de préparation pour un rendu éphémère était impressionnant, les fleurs étaient même rangées par thématique.

Si vous aviez pu sentir la fragrance qui s'échappait du garage ... un parfum de rose, d'agrumes, de cuir, de musc, de fruits rouges le tout mélé ... je ne l'oublierai jamais.


 presentation.jpg

 

En trouver une fétiche aurait été difficile, comment choisir devant l'abondance. Il y a eu des retrouvailles mais aussi de belles révélations dont ' Henri Foucart' qui me rapelle 'La rose des 4 vents' en version rouge velours, 'Luc Noel' (photo en haut à gauche), 'Belle Lesdisnoise' (les 2 autres photos suivantes) tous 3 des créations de Mr Foucart.

 

luc-noel-et-belle-lesdinoise.jpg

 

Marie-Rose nous parle de cette 'belle Lesdinoise' devant mon intrigue, elle me raconte sa génétique (fille de 'Mme Lousie Odier') de ses avantages, son oparfum, sa résistance et ses (faibles) défauts pour l'apprécier au mieux. Merci Marie-Rose, votre voix douce et votre passion nous ont emmené avec vous.

 

Le soleil est au rendez vous, nous prenons l'allée du jardin.

Une belle mise en avant sur la pelouse mettait en valeur une très belle sélection variétale d'arbustes ... mais que vois je? Un Acer griseum se cachait derrière. Isabelle en a un superbe exemplaire avec sa faible hauteur (l'Acer pas Isabelle) et sa superbe écorce ... il me le faut ! Hop hop hop mis de côté à l'entréedirectement.

 pepi-foucart.jpg

 

Puis l'envie est partagé: partir immédiatement à l'assaut de la pépinière de vente sur la gauche ou arpenter le jardin .... mmmmh soyons patient et redécouvrons le jardin. De belles roses nous attendent.

 

portail.jpg

 

Derrière le portail patiné, hydrangea, choisya et callicarpa attirent l'oeil comme une invitation à l'évasion. Le long de l'allée, on découvre des alcoves de massifs présentant de belles roses anciennes comme récentes accompagnées de vivaces foisonnantes. Par rapport au printemps, les scènes ont changé. De belles renouées, de nombreux phloxs viennent nous accompagner.

vivaces-foucart.jpg

 

Je retrouve le beau 'surprise du chef' (voir article ici), je hume les opulantes anciennes, j'admire le festival de couleur ombragé par une très belle sélection variétale d'arbres originaux.

Voici quelques unes de ces roses, evidemment ce n'est qu'une sélection non exhaustive.

roses-foucart.jpg

 

Emile Foucart vient nous rejoindre, il irradie de sa passion. Il fait partie de ces rares gens dont l'aura déborde et pour lesquels on ne peut que rester pantois devant en écoutant religieusement toutes ses paroles.

mr-emile-foucart.jpg

 

Il me montre un  superbe sport (mutation de couleur) de Fête des Mères en version rose... et pour ceux qui ont suivi l'article de juillet 2012 (ici) j'adore les rosiers de la série 'fête des mères" avec leurs fleurs globuleuses. Ils possèdent un beau feuillage fin, un superbe port compact le rendant idéal en pot et une floraison ininterrompue tout l'été. Enfin bref, ce beau rosier et stabilisé présente un superbe coloris rose neyron se détachant bien sur son feuillage lustré. Je lui demande s'il va le commercialisé (je le veux !) mais la retraite approchant le temps manquera pour lancer cette sublime sélection 'super koster rose'. J'avoue en avoir eu le coeur déchiré, non pas de ne pas pouvoir l'obtenir, mais de se retrouver face au mur de l'oubli et des pertes de cette belle entreprise qui ne sera vraisemblablement pas reprise et qui en tirant le rideau cachera à jamais des trésors, un savoir faire et une culture végétale.


Photo de ce rosier  'super koster rose'

rosier-super-koster-rose.jpg

 

Emile continue de nous montrer quelques merveilles,. Je lui demande son porte greffe de rosiers étant donné ma vigueur exceptionnelle de ses merveilles plantées cet été. Il utilise une sélectionde Rosa canina donnant vigueur et enracinement avec une bonne compatibilité avec toutes les variétés (et zut, j'ai zappé le nom latin).


 

Puis nous arrivons dans la pépinière de vente. Je recherche 'Luc Noel' pour mettre dans le nouveau massif, et nous partons à la quête de ce si beau 'Belle Lesdinoise'. Je ne trouve pas 'Mélanie Foucart' (genre 'Gh. de Feligonde' version rosée) mais ce sera une occasion de revenir.

pepi-vente.jpg


Belle surprise, nous recroisons Marie Claude et son mari qui suivent Marie-Rose dans le jardin.

marie-claude.jpg

 

 

Une fois notre sélection validée, je retourne au jardin  retrouver ce beau 'super koster rose' pour lui dire au revoir.


Il est temps de rentrer, de régler nos achats, Emile nous offre un mini cyclamen J'ai plein d'étoiles dans les yeux. Merci Emile, merci Marie Rose, merci à Isabelle de nous les avoir fait connaitre, merci à la vie de nous avoir donné la chance d'avoir pu aller ce petit coin là bas mais qui est si près de nous ... en moi.

 

Pour plus d'infos sur cette pépinière c'est ici: lien

 

Pour retrouver les autres visites effectués dans des jardins et fêtes des plantes, c'est ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Duojardin 06/10/2013 21:10


Sûrement un beau moment et une belle rencontre. Quand le charisme se joint à la technique et à l'expérience, cela produit du merveilleux, dommage que nous soyons si loin. Merci pour ce partage.

David Henriet 06/10/2013 21:17



Bonsoir,


oh oui des moments inoubliables. Ca me rappelle la chanson "juste quelqu'un de bien".


Quel plaisir d'avoir la chance de cottoyer un grand monsieur de la rose.


Le but de ce post ets aussi et surtout de vous faire découvrir cet endroit magique aux gens éloignés car ce lieu mérite vraiment d'être connu et reconnu


Belle soirée



Alexia Franck 06/10/2013 14:22


La magie opère...

David Henriet 06/10/2013 16:28



Bonjour Alexia et bienvenue ici.


En espérant avoir pu vous passer un peu de ces étoiles à travers ces quelques lignes et quelques photos.


Bon dimanche.



Lydie 06/10/2013 12:35


Rien à dire ce lieu t'a touché ! j'espère moi aussi pouvoir le visiter, et j'espère qu'avant sa retraite Emile trouvera un autre passionné pour continuer l'histoire... peut être différement, mais
au moins que cette passion ne disparaisse pas.  Je suis contente de voir que R. Mulitiflora est de moins en moins utilisé par les vrai rosiéristes, non pas qu'il n'a pas d'avantage, mais il
disqualifie tous les jardins calcaires !


Merci pour la ballade


Lydie

David Henriet 06/10/2013 13:11



Bonjour Lydie,


oh oui il te plairait ce jardin.


Ici le terrain n'est pas calcaire (loin de là) mais le multiflora a aussi du mal et ne se développe pas ... terrain trop lourd et asphixiant. Quand je retire les rosiers malingres, il ne reste
que les mognons racinaires d'origine même au bout de plusieurs années.


Beau dimanche et caresses aux chats



Lydia F 06/10/2013 11:45


Le problème c'est que je n'ai pas le permis de voiture donc impossible de m'y rendre.

David Henriet 06/10/2013 12:19



Oh oui c'est vrai, navré.
Au moins cet article t'auras permis d'y mettre  les yeux virtuellement 


Belle journée Lydia



De Ryck Brigitte 06/10/2013 11:40


Magnifique visite !!Nous sommes allés chez LES Foucart il y a deux ans nous avions été séduit par Cardinal de Richelieu et Raubritter. Malheureusement plus de Mélanie Foucart que je trouvais
splendide et que je ne trouverai probablement nulle part ailleurs! Ce sont des personnes tellement charmantes et d'une humilité incroyable ! 


Il faut absolument que nous y retournions 

David Henriet 06/10/2013 12:18



Bonjour Brigitte,


ravi que tu es fait également leur connaissance.
Si tu veux voir leur catalogue automne 2013 (avec la jolie Mélanie) c'est ici: (Isabelle a mis les liens en bas cet article):
http://alittlebitofparadise.eklablog.com/pepinieres-foucart-catalogue-a100087494Beau dimanche et
à bientôt



Lydia F 06/10/2013 10:09


Superbe reportage mais tellement triste aussi. Je n'aurais surement jamais l'occasion de voir cet endroit ni de connaitre ce grand monsieur Foucart. Dommage.


 

David Henriet 06/10/2013 10:27



Bonjour Lydia,


l'occasion, on la crée ;-) Allez hop hop hop, la porte ouverte a encore lieu ce dimanche ... 


Non sérieusement n'hésites pas et en plus les tarifs sont très très raisonnables.


Bon dimanche



Régine 06/10/2013 09:56


Première fois que nous ne nous arrêtons pas chez les Foucart, et ils m'ont manqués !! Ton reportage est très émouvant, je reconnaissais chaque endroit et j'avais l'impression de me retrouver en
Mai ou en Septembre dernier. Je suis heureuse et triste quand je lis ces lignes, tu as un vrai don pour retranscrire ce moment.


Bisous à toi et ta famille David

David Henriet 06/10/2013 10:26



Bonjour Régine,


 c'est vrai que chaque recoin niche un vrai trésor et chaque ambiance y est inoubliable.


Vraiment magique.


La vie n'est pas toujours toute rose, et ce jardin d'émotions nous fait passé par toutes ces phases ... un vrai cheminement initiatique.


Belle journée



Virginie 06/10/2013 09:31


Bonjour David,


Je n'ai pas eu l'occasion de m'y rendre au bon moment, j'y suis allée une fois, en novembre dernier, accompagnée d'Isabelle pour chercher Mélanie, Princesse Violette et un Raubritter aussi ...
Tous trois m'ont impressionné par leur vigueur et leur floribondité, pour une première année, châpeau !!! Et pas l'ombre d'une maladie ... En juin dernier, j'avais demandé à Isa si elle pouvait
m'apporter La Belle Lesdinoise, chez Daniel, qui me faisait craquer aussi !!! Je me demande si je ne vais pas adopter Luc Noël également mais je ne peux malheureusement pas me rendre dans ce
coin pour l'instant donc ... un jour pas trop lointain j'espère !!! Bref, assez de blabla ... lol J'adore tes mosaïques, comme d'hab. et j'aime particulière la photo avec Emile !!! Bon dimanche
la tribu-family, à plus tard pour le debrief' ! Bizzz

David Henriet 06/10/2013 09:38



Bonjour Virginie,


on a les mêmes gouts décidemment. Pour finir je n'ai pas fait de carnet de "wish-list" ... je crois que je vais photocopier le tiens ce sera plus rapide.


J'ai été aussi impressionné de leur reprise, c'est pour celà que je l'ai questionné sur son porte greffe. 


Je te souhaite vraiment de pouvoir y aller prochainement.


Bises et bon dimanche à toute la tribu ardennaise.



la luciole 06/10/2013 09:20


Merci David!


Le billet sur mes achats suivra dans la semaine;


des bises

David Henriet 06/10/2013 09:35



C'est moi, merci de nous avoir partagé ces moments.


J'ai hâte de le découvrir.



flo 06/10/2013 09:12


ohhhhh la la... il est magique ton reportage.  Si seulement je pouvais emprunter un tapis volant pour aller les rencontrer  . Les roses sont de vrais bijoux. ps  de chez moi se
trouve également un couple de passionnés. Ce sont les pepinieres brochet lanvin.  Je  dois y passer un de ces jours pour prendre entre autre ballerina.bonne journée


 

David Henriet 06/10/2013 09:34



Bonjour Flo,


je note dans un coin de ma tête la pépinière dont tu parles et qui sais peut être l'année prochaine un petit saut chez toi et là bas ce serait sympa.


Ah ce ballerina, quelle beauté. Ici je ne l'ai pas car 'Mozart' est tellement similaire et prodigieux. J'ai déjà pris sa version grimpante de Mr Foucart (toujours) Ballerinetta et j'ai hésité
également samedi (toujours chez les Foucart) sur sa version rouge.


Houlà je vais encore parler des heures sur mes réponses. ... 
Bon dimanche et à bientôt Flo. 



la luciole 06/10/2013 08:40


Magnifique rencontre!!!


Moi aussi, j'ai complêtement craqué pour Paul Noël, hier à Saint Vincent!


*beau dimanche*

David Henriet 06/10/2013 08:58



Bonjour Cécile,


c'est marrant je me suis trompé entre Luc Noel et Paul Noel ... au moment ou je rectifie l'article (vers 8h30-8h45) tu écris justement dessus ... 


Paul Noel est également superbe. Il va falloir que je lui trouve un pilier au jardin ... mais j'éhésite aussi avec Francois Juranville (nettement moins florifère mais légèrement remontant).


J'ai bien pensé à toi hier pour St Vincent j'aurais aimé vous accompagner. Mais une autre occasion moins heureuse nous a retenu ce samedi matin (la suite au debrief ce soir).


Tu vas faire un post sur cette fête des plantes ? (Edit: oups oui c'est fait, je donne le lien pour les autres:
http://danslejardindelaluciole.over-blog.com/article-la-fete-des-plantes-de-saint-vincent-5eme-edition-120429776.html 


Bon dimanche et à bientôt



Isabelle 06/10/2013 06:45


Un superbe article, David. Je suis heureuse d'avoir trouvé les personnes idéales : celles qui seraient comme moi, touchées par la grâce de cet endroit et surtout de ces personnes merveilleuses
que sont Emile et Marie-Rose. 


J'y retourne cet après-midi en compagnie de Marie et je te promets de leur faire la bise de votre part.

David Henriet 06/10/2013 07:40



Oh bonjour Isa,


tiens oui la grâce, ... tu as trouvé le mot ... magie et grâce.


Oh oui s'il te plait embrasse les bien fort de ma part mais aussi Marie. Passez une bonne journée là bas, j'ai garé mon petit nuage devant chez eux, vous pouvez l'emprunter pour vous promener ;-)


Bon dimanche



Hélène Jouet 06/10/2013 00:32


Haa, merci David pour ton reportage ; tu as vibré, tu vibres et tu nous fais vibrer ; beaucoup d'émotion et de plaisir partagé !

David Henriet 06/10/2013 07:36



Bonjour Hélène


merci et heureux d'avoir passé un petit peu de magie de ces lieux. Le mérite revient aux Foucart, ce jardin est tellement rempli d'énergie et de vie, c'est incroyable.


Bon dimanche



Claire 05/10/2013 22:32


Merci David pour ce beau reportage dans un lieu chargé d'émotion. J'espère comme Béné qu'une solution sera trouvée pour que les créations Foucart ne tombent pas dans l'oubli... Et je craque sur
tes photos de la Belle Ledisnoise, qui a l'air de ressembler à la Reine Victoria dans un ton plus clair.

David Henriet 06/10/2013 07:35



Bonjour Claire,


oh oui ce 'belle lesdinoise' et quel parfum ! Incroyable. A la fois doux et corsé, simple et complexe. Je n'arriverai même pas à le décrire. 


Bon dimanche


 



Agnès 05/10/2013 22:12


Très beau reportage et magnifiques photos. Nous y sommes passés aussi, sans doute après toi. Tu aurais dû lui demander le "Mélanie Foucart", j'avais promis à Fabienne de lui rapporter et Mr
Foucart est allé nous en chercher un, je ne sais où, au fond de son jardin. Cela te donnera l'occasion d'y retourner

David Henriet 06/10/2013 07:33



Bonjour Agnes,


on avait déjà pas mal cherché après 'belle lesdinoise' qui été bien cachée (pourtant en valeur) de l'autrecôté du jardin. J'avoue que c'est plus un pretexte pour y retourner mais surtout ne le
répète pas à Cécile ;-)


Belle journée et à bientôt



Béné 05/10/2013 22:09


Hello David. Le pluu important sera sans doute que les superbes obtentions de Emile Foucart ne tombent pas dans l'oubli  dans le futur car elles en valent plus que la peine. Je pense
notamment à la superbe Mélanie que j'ai planté chez moi en décembre 2012. Elle tient toutes ses promesses et même plus. Un rosier sublime qui me fait encore de ravissants bouquets en ce moment.
Isabelle n'est pas loin et par elle Daniel Schmidt non plus. Cela pourrait être une solution...

David Henriet 06/10/2013 07:32



Bonjour Béné,


oh que oui elles en valent la peine. Je ne pourrais plus me passer aujourd'hui de 'princesse violette' ni 'surprise du chef'  ... des chefs d'oeuvres végatals.


Pour 'Mélanie Foucart' c'est partie remise ici, il faudra que je le précommande pour ma prochaine visite.


Bon dimanche et merci pour ton message



maryline 05/10/2013 21:57


Mon dieu, David je t'imagine lors de cettte visite, tu ne devais plus savoir où donner de la tête, tu devais comme flotter sur un nuage. Avec ta belle sensibilité vous avez dû être en communion
et c'est super que tu aies pu profiter de ces deuxpassionnés-là avant qu'ils ne ferment leur production. Comme tu le dis ce sera une grande perte assurément pour le monde des roses.

David Henriet 05/10/2013 22:00



Bonsoir Maryline,


oh oui le nuage était bien surélevé et impossible de m'en décrocher (j'y suis encore). Je souhaite à tout le monde de vivre ses rencontres uniques. Je ne suis pas d'un naturel nostalgique mais
tout simplement heureux de l'avoir rencontré et cottoyé.


Belle soirée


 


 



laetitia 05/10/2013 21:51


 Je suis tout comme toi tellement triste à l'idée que le merveilleux travail réalisé par Mr Foucart finnisse dans l'oubli sans que personne ne reprenne le flambeau.


Un très bel article plein d'émotions.Merci David !

David Henriet 05/10/2013 21:58



Bonsoir Laetitia,


ça me déchire le coeur. Evidemment je réverai de l'aider à reprendre le flambeau mais nos vies devant être "résonnables" nous loupons certainement les plus beaux instants de l'existence.  Ca
ne tiendrait qu'à moi je passerai tous mes temps libre là bas pour les aider et apprendre, découvrir et me nourrir de leurs savoirs et de leurs expériences.


Belle soirée Laetitia


 



David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog