Notre Iris préféré a retrouvé son nom: 'loyalist'

  • David Henriet
  • Roses

Quand je travaillais en jardinerie, il m'arrivait souvent de craquer sur les dernières nouveautés (rosiers, vivaces, fruitiers, annuelles) et quand venait les arrivages des collections d'Iris et de Pivoine, le budget explosait!


J'avais sélectionné un Iris bleu violacé au velours captant la lumière donnant l'illusion du noir de loin et de près cette soie luisante attire le regard.


Ses énormes fleurs tiennent bien sur des tiges robustes. Jamais malade il est pourtant planté au Nord sur un tuyau d'évacuation contre une dépendance dans une petite plate-bande (chasse gardée de ma femme).

 

Le problème, le nom a été perdu ... et le site internet du producteur (spécialisé dans les fraisiers) ne détaille pas ses variétés commercialisées. Mais à un salon professionnel, mon stand était accolé à eux. J'ai fait la connaissance de Loic, ça fait partie des belles rencontres de la vie. Quelqu'un de jeune (parce qu'il a mon âge ;-) qui aime le végétal et le fait de le mettre en avant, on a plein de points communs. Je lui ai posté les photos et il m'a renvoyé après info à sa prod le nom des deux* variétés commercialisées cette année là. Merci encore à lui.

 

Donc son petit nom est Iris germanica 'Loyalist', bien nommé avec son bleu royal et sa rusticité inégalée dans notre jardin qui nous vaut son annuelle et loyale floraison au printemps.

C'est un hybride de 1986 de Schreiner, tardif, parfumé et assez haut (95cm)


Iris-germanica-Loyalist.jpg

 

Les photos sont de 2012, ici le jardin a du retard et les boutons sont à ce jour à peine formés.

 

Cette variété rejoint donc désormais la page des Iris germanica dont l'accès est ici.

 

* et oui il y en a une autre variété, à découvrir prochainement mais cette fois il est dans le massif plein sud de l'autre côté de la maison.


Marie 31/05/2013 22:42


Il est somptueux cet iris ! Quelle classe ! Je ne vois pas encore de boutons sur les miens... Je doute qu'ils fleurissent cette année. Pourtant, je les avais bichonnés en juillet : séparés,
replantés... Bouh hou hou !! :(


Mdr !

David Henriet 31/05/2013 23:00



Rassures toi Marie, ici non plus. Ces photos datent de 2012.


Ici les pivoines n'ont toujours pas gonflées leurs boutons et les Iris se cachent toujours dans leur feuillage.


Bon en attendant, le muguet est enfin fleuri !



Lydia F 29/05/2013 12:43


Je suis dans la même situation, j'ai acheté un iris il y a quelques années mais je ne connais plus le nom, si je me rappel c'était un Delbard mais pas certaine. J'ai aussi le problème pour
des rosiers Delbard, mais je n'ai pas eu de réponse de lezur part malgré un mail avec photos de ceux-ci, sniff.


Maintenant je repertorie mes achats dans un classeur et j'essaye d'avoir au moins une étiquette de chaque acquisitions. C'est plus sympa de pouvoir mettre un nom sur ce qu'il y a dans ses
parterres.


 


 

David Henriet 29/05/2013 13:36



Bonjour Lydia,


pour le rosier et l'iris Delbard, envoie moi par mail leurs photos, je les transfererai à un de leur commerciaux que je connais. Donnes aussi si possible l'année de leur achat.


Avant je notai mes plantations sur des feuilles mais je les perds dans la paperasse à chaque fois et j'avoue rechercher maintenant sur mon propre blog pour les achats récents ... avec cet
étiquetage, ce sera mieux. J'avais tenté le nom sur des pots terre cuite vernis mais ils se sont tous effrités.


J'attends tes photos ;-)


A bientôt.



Camélia 29/05/2013 10:15


Quelle chance cette rencontre ! Retrouver le nom des variétés qu'on a dans nos jardins, c'est chercher une "aiguille dans une botte de foin" comme on dit par chez nous ! Cela dit, on ne peut que
l'aimer cet iris, même sans connaître son identité. J'adore son côté velours, superbe !

David Henriet 29/05/2013 10:32



Oh que oui, belle rencontre, super sympa je serais resté des jours à parler avec lui ... mais les clients du slaon faisaient la queue pour parler avec moi alors c'était plus "entre 2 temps morts"
et en soirée mais bon.


La gamme variétale des Iris est impressionnante et la quantité de nouveautés chaque année ne fait que balayer les créations 10 ans auparavant et hop ... aux oubliettes. On y perd notre latin.
C'est la rançon de la gloire pour des vivaces que les jardiniers peuvent multiplier facilement, les producteurs sont obligés de proposer toujours du "neuf" pour sortir du lot et donner l'envie
d'acheter.


Belle journée et bon jardinage.


 



laetitia 28/05/2013 22:32


Il est superbe cet iris et c'est une bien jolie histoire !


Bonne soirée.

David Henriet 29/05/2013 08:37



Merci Laetitia,


oh que oui, en plus je ne l'aurais pas trouvé sabs ça, il n'est actuellement plus à leur offre.


Belle journée et à bientôt



Claire 28/05/2013 21:59


Il est vraiment beau, j'aime quand la barbe et les pétales sont de la même couleur.

David Henriet 28/05/2013 22:01



Effectivement il est très pur. C'est surprenant ce qu'il peut capter la lumière. L'appareil photo même en plein soleil met le flash en route !


Belle soirée



la luciole 28/05/2013 21:58


Il est superbe!


En ce moment, je fonds matin et soir pour de magnifiques parterres d'iris qui se trouvent sur le trajet de mon travail à la maison!


Des jaunes, des violets et des violets et jaunes de deux variétés différentes : des pures merveilles!!! Ils sont magnifiques cette année (ceux de mon jardin aussi, d'ailleurs!). Il faut
absolument que je les photographie.


*belle soirée*

David Henriet 28/05/2013 22:00



Oh oui on attends tes photos (dans ton jardin et sur ta route) avec impatience.


C'est si beau.


belle soirée et à bientôt



David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog