Visite du jardin de Sylvie Fontaine juillet 2013

Visite.jpg

 

A l'initiative de Virginie (venu avec sa sympathique mère), Sylvie nous a accordé une visite spéciale facebook où nous ont rejoint L'Ne Jwé et Patricia avec leur maris.

 

Vous vous souvenez, je vous avez déjà compté ce merveilleux jardin et cette extraordianire personne (et réciproquement) lors de notre visite en mai (article ici), il ne me fallait pas plus que cette proposition de Virginie pour sauter sur l'occasion de retourner dans ce dépaysant jardin.

 

Tout démarra sur une belle journée d'été, ni trop chaude ni trop lumineuse, par un café assis sur l'herbe à l'entrée. Les effluves sucrées du vénérable Tilleul embaume le voisinage. Une vue sur la place verte de Maroilles et une percée à travers les toitures de l'avesnois laisse apercevoir le fier clocher communal. Le temps s'est arrêté.

 

devanture.jpg

 

Quand on est entre jardiniers, même si on ne s'est jamais vu, jamais parlé, c'est comme si on s'était toujours connu, comme si on s'était quitté la veille ... dans ce groupe, on a la même passion. Plus que le jardin esthéte nous recherchons tous sans le savoir dans notre activité un petit coin de bonheur, de liberté, d'expression et de se ressourcer. Vous n'y verrez pas ce jour là de jardiniers "m'as tu vu" cherchant à démontrer que leur jardin est le plus beau du monde et possède des raretés enviables mais des jardiniers à la recherche d'émotions et de valeurs et là ... on approche du Nirvana.

 

Depuis 2 mois le jardin de Sylvie s'est métamorphosé, les vivaces ont pris des volumes phénoménaux, il est méconnaisable. Deux mois c'est pas grand chose me direz vous mais quand vous le visitez, votre esprit et votre coeur y reste accroché ... vous ne pouvez en sortir. La longue attente pour y retourner me sembla une éternité.

 

Je vais vous présenter dans cet article quelques vues et perspectives de ce jardin. Ce n'est pas faire honneur à Sylvie de le résumer qu'à ça mais qui mieux que elle

- peut nous compter l'histoire et les anecdotes de ses arbres, leur origine (tiens je retrouve le nom d'Emile Foucart) , leur provenance, leur forme, ...

- peut mieux nous démontrer que l'on peut (et l'on doit) se passer de tous ces dogmes commercialo-jardin nous poussant aux pesticides destructeur de vie.

- démontrer qu'un jardin est avant tout plaisir et partage et pas corvée et orgueil.

 

Bon j'arrête de papoter et direction le jardin:

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Les allées sinueuses depuis la terrasse:

premiers-massifs.jpg

 

Une chambre de verdure où se mélent entre autres origan doré, nepeta et sanguisorba (2eme photo):

chambre de verdure

 

 

Des arbres vénérables dont un Hêtre pleureur envoutant:

hetre-pleureur.jpg

 

Des Berses du Caucase qui nous font passer pour des liliputiens*:

* attention plante dangereuse si elle est manipulée sans les précautions nécessaires.

grande berce du caucase

 

 

Une prairie champêtre aux herbes folles mettant parfaitement en valeur de sublimes points de vue:

herbes-folles.jpg

 

 

Un rosier liane tentaculaire:

rosier-liane.jpg

 

 

L'arrivée dans le jardin des vivaces encadré de beaux platanes palissés qui a tellement évolué depuis mai, il est méconnaissable:

quelques-vues-1.jpg

quelques-vues-2.jpg

quelques-vues-3.jpg

 

 

De superbes Heleniums bien mis en valeur avec cette teinte bleue:

heleniums.jpg

 

 

Mes coups de coeur:

L'Inula capteuse de papillons et à cible de l'assaut d'un beau bourdon:

inula.jpg

 

La discrète et délicate Impatiens parviflora

Impatiens-parviflora.jpg

 

Le Méconopsis cambrica aux si jolies capsules qui se ressème partout:

meconopsis-cambrica.jpg

 

Le sublime rosier 'Charles de Mills'

rosier-Charle-de-Mills.jpg

 

Le Verbascum chaixii 'album' (me semble t'il):

Verbascum-chaixii--album-.jpg

 

 

le Verbascum nigrum:

verbascum-nigrum.jpg

 

 

Mais aussi d'autres beautés:

divers-1.jpg

divers-2.jpg

Ci dessus le rosier 'Gypsy boy', Magnolia thompsoniana et les petites roses blanches: 'Dentelle de Malines'

 

La visite s'est terminée par une excellente citronnade préparée par Amélie (fille de Sylvie) et amenée au centre du jardin où nous étions si heureux.

 

Merci à Sylvie pour son accueil et son partage. Merci pour toutes ces étoiles qui brillent dans mes yeux. Merci de nous montrer une autre façon de jardiner, autrement, durablement, raisonnablement, humainement, naturellement.


Patricia 04/08/2013 13:43


Ah David, je sens bien que si tu pouvais y poser ta tente tu le ferai. Ce jardin est tellement riche de beauté, d'enseignements, de richesses. Quel merveilleux jardin, quelles fabuleuses
rencontres. J'y suis moi aussi un peu resté là près du carré de vivaces ou près de la serre. Gros bisous

David Henriet 04/08/2013 14:25



Bonjour Patricia,


si ton ame y est restée là bas. on doit s'y croiser souvent alors 


Ce jardin et cette jardinière sont une des plus belles rencontres de ma vie ...


Ca m'a fait aussi bien bien plaisir de t'y rencontrer.


Belle journée



Maryline 16/07/2013 23:51


C'est une bonne idée ces mosaîques de fleurs et autres tryptiques floraux, cela a dû te prendre un temps fou. Moi je ne suis pas au point avec la gestuelle informatique-photos, mais j'espère
m'améliorer of course. Merci pour ce beau reportage David.

David Henriet 17/07/2013 07:15



Bonjour Maryline,


effectivement le travail sur les photos est bien plus long que la rédaction des articles.
Je le fais sur un logiciel photo (photoimpact) mais d'autres blogueuses le font sur un logiciel google gratuit: piccasa. Il faudra que je l'essaye un de ces 4.
En tout cas j(adore ton blog et ton écriture ... et je crois ne pas t'avoir encore mis dans ma liste des liens amis. je rectifie ça de suite ;-)


Belle journée 



mauricette 15/07/2013 14:47


magnifique jardin , qu'elle collection! j'ai deja visite le courtil saint roch à maroilles mais pas encore le jardin de sylvie, bonne journee


mauricette 

David Henriet 15/07/2013 14:58



Bonjour Mauricette,


oh que oui et elle en parle avec tellement de coeur.
Je n'ai pas encore été au Courtil St Roch, vaut il le détour ? 



Arnaud Lechevallier (Triton) 15/07/2013 10:54


Très bel article dont j'apprécie énormément l'écriture. Je crois que nous sommes en phase :)

David Henriet 15/07/2013 10:59



Bonjour Arnaud,


je découvre également ton blog et l'apprècie beaucoup ... et déjà rien que pour le nom ... ici les tritons peuplent le jardin et l'hiver se nichent dans les murs de briques. Je suis obligé de les
déménager quand je tond la pelouse.
Le jardin de Sylvie vaut autant le détour que pour connaître cette personne en or. Son aura dépasse largement les gigantesques berces du Caucase.


Belle journée et à bientôt 



SOPHIE 14/07/2013 12:58


Comme on sent le bonheur que tu as pris à visiter ce jardin..


Très beau reportage, très sensible, très touchant, comme d'habitude..


bon dimanche!

David Henriet 14/07/2013 20:20



Bonsoir Sophie,


comme tu aimerais t'y ballader. Ce jardin et sa jardinière sont surprenants et déroutants.


C'est le genre de jardin qu'on ne veux quitter, et une fois dans la rue on se dit ... et si jescalade la cloture pour y retourner encore quelques instants ... 


Belle soirée



la luciole 14/07/2013 12:10


Le rosier est somptueux!


Quant aux Berces du Caucase...c'est spectaculaire!!!


*doux dimanche*

David Henriet 14/07/2013 20:17



C'est vrai que c'est impressionnant, les arbres autours étant également démesurés on avait l'impression d'être devenu des minimoys.


Belle soirée et à bientôt



Lydie 14/07/2013 10:53


encore un fabuleux arcticles :) tu rends bien homage à ce jardin et sa jardinière ! et tu donnes envie de le visiter !


Bon dimanche


Lydie

David Henriet 14/07/2013 20:16



Alors à quand un périple belgo-nordiste ?


On attends de pied ferme les bras ouverts :-)


Bises



Nancy 14/07/2013 08:52


David,


Merci pour le partage ce jardin est magnifiqueC'est ue belle invitation aux rêve je suis sous le charme ...


Bon Dimanche....

David Henriet 14/07/2013 09:07



Bonjour Nancy,


c'est vrai que ce jardin est dépaysant et déboussolant. On y perd ses repères, ses marques, ses certitudes pour vivre un ressourcement qui parait évident et tellement pur. C'est indescriptible et
tellement bon. Sylvie a la recette du bonheur, il ets simple, il est à la portée de nos mains et il est teelement loin  de notre société de consommation et de nos dogmes.


Bon j'arrête de papoter, je vais encore écrire un roman ;-)


Bon 14 juillet et à bientôt



Isabelle 13/07/2013 20:14


C'est toujours un énorme plaisir de te lire, David ! Tu es d'un enthousiasme ! Tu me diras, c'est pas difficile dans un tel jardin...


Merci pour tout ce que tu partages avec nous ! Une vraie âme de bloggeur.

David Henriet 13/07/2013 20:22



Oh merci Isabelle ça me touche.


Ce jardin est vraiment bouleversant.


Tu as vu les exclus facebook ? C'est sympa, à quand les tiennes ?



David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog