Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
plaisir-jardin.com

plaisir-jardin.com

Menu
Pas après pas ...

Pas après pas ...

L'automne 2013 nous avions réalisé une terrasse devant la maison dans le nouveau massif avec les briques récupérées des anciennes fondations de la porcherie fraichement retirées ... un petit chemin sinueux l'y amenait.

Les briques faites maison par les agriculteurs qui vivaient là avec l'argile du jardin sont certes imparfaites (bombées, difformes, inégales) mais gardent un cachet fou.

L'ancien seuil d'une des portes en pierre bleue fort usée par le temps a été placé devant pour rappeler l'architecture de la maison typique de l'Avesnois.

Pas après pas ...
Pas après pas ... Pas après pas ...

Oui mais voilà le massif est très grand (je dirais 20m) et j'avais laissé la place dans son épaisseur pour longer les plantes afin de mieux apprécier les rosiers en arrière plan mais aussi de faciliter le desherbage. C'est donc sur 2 soirées cet été (trop chaud en journée) que nous avons posé d'autres briques récupérées sur un chemin semi-sinueux. Pas de grandes courbes mais un léger voile pour éviter une ligne droite auto-routière.

Pas après pas ...
Pas après pas ...
Pas après pas ...

Un léger dénivelé et c'est 2 nouvelles pierre bleue taillées récupérées des travaux de la salle de bain qui prennent place pour faire des marches.

Etonné que ça a été si vite à mettre en place, si j'avais su je l'aurais fait bien avant ...

Pas après pas ...

Pour l'extrémité, un petit rond point avec une autre pierre bleue arrondie ... ça nous laisse le choix de continuer ou non le chemin à travers la haie de Fagus pourpres pour rejoindre le massif abricot.

Pas après pas ...

Certes ce n'est pas du travail de pro, c'est bourré d'imperfections, mais j'aime bien ...

Ce qui me plait encore plus c'est que ça met bien mieux en valeur les plantes en arrière plan de l'avant chemin ... elles se détachent sur ce nouveau fonc bien plus esthétique que de la terre battue (ou un champ d'adventice c'est selon).

Pas après pas ...
Pas après pas ... Pas après pas ...

Cécile a déménagé le tas de gravas de 1 m pour mieux trier toutes les pierres et briques qui pouvaient être récupérées (2 palettes) ... voici le tas de gravas, les pierres bleues restantes disposées en petit muret sec en attendant.

Pas après pas ... Pas après pas ...

Ca donne envie de continuer ... je viens de démonter la porte de la serre pour qu'elle puisse s'ouvrir de l'intérieur ... je sens que bientôt un nouveau chemin va être créé dans le potager pour un futur projet ;-)