Le rosier Boccacio

Il est temps de reprendre le chemin du blogging et d'avoir le plaisir de vous présenter des nouvelles fiches de rosiers.

 

Pour ne pas être redondant, je vous propose de partir tout azimut ... et être le plus hétéroclite possible ... il n'y aura donc ces prochains jours pas de thèmes particuliers (obtenteurs, formes, couleurs) ... juste le plaisir de redécouvrir les roses dans toutes leurs variantes ... après tout ... c'est comme ça qu'elles sont le plus en valeur.

 

Alors place à un rosier haut en couleur ! 

Je vous présente le Rosier Boccacio.

C'est une variété provenant d'Interplant (Pays-Bas) qui nous a habitué à une nouvelle générations de roses originales comme la série des Babylon et 'Peach Nature'  ... note à moi même ... faut absolument que je vous parle de celui là ! ... 

Ce rosier présente des teintes flammées qui ne sont pas du gout de tout le monde, mais qui reste très populaire.

 

A l'inverse des "Roses des Peintres" de Delbard ici les 2 teintes (rouge et blanc) ne sont pas estompées en dégradé. C'est certes moins subtil dans le coloris mais ce côté tranché le rend plus lisible. Regardez plutôt:

Le rosier Boccacio
Le rosier Boccacio

Oui je sais, pour certains, ça pique les yeux.

Mais imaginez ... accompagné d'une belle graminée (Pennisetum ou Miscanthus) adouci par une ombellifère (Selinum) ou même tout simplement seul dans une belle poterie sur la terrasse ... ce rosier illuminera et égaiera votre été.

 

L'arbuste est absolument sain et résistant aux maladies.

Le port arbustif d'un peu plus d'un mètre au port arqué est légèrement couvrant.

 

La fleur semi-double est assez grande et offre le spectacle de ses étamines dorées enveloppées dans un tourbillon de Sundae à la fraise.

Le rosier est généreux et offre des remontées quasi ininterrompues tout l'été.

Parfois le blanc peut présenter un reflet framboise délavé assez plaisant.

Le rosier Boccacio

Alors, prêt à vous réconcilier avec les roses flammées ?

Voici la fiche du rosier:

Rosier Boccacio

 

Autres noms:Bocaccio (à tord)                                                  
Nom officiel:INToranstrip
Obtenteur:Interplant (Pays-Bas)
Année:20082008
Filiationinconnue
Type:arbustif 
Résistance:+++
Parfum: sans
Remontance:oui
visite jardin 

arbustif

 

Giovanni Boccacio était un écrivain florentin du 14eme siècle.

 

A noter: on le trouve en France sur le nom de 'Bocaccio' au lieu de 'Boccacio' (son nom f... mais il s'agit bien du même ... apparemment erreur de saisie du distributeur (pépinières Minier) qui n'a pas été vérifié et recopié sur tous les revendeurs tel quel ... et ils ont nombreux :-/ enfin bref ...

Ce rosier faisant partie de la gamme "Coach Silence ça pousse" une initiative que je trouve fort louable et qui donne accès à de superbes variétés en toute confiance aux jardiniers ... ne peut on pas en profiter pour ce que la culture générale et littéraire ne soit pas pour autant égratigné ?

Retrouvez les autres rosiers arbustifs du blog sur la page ci dessous:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

JULIE 09/11/2016 16:55

Un peu spécial en effet ! Mais sur une belle terrasse, en effet, ça peut être une révélation !

Armelle 02/11/2016 19:23

Dans mon petit jardin, j'ai opté pour les couleurs douceurs.
Alors, les couleurs qui piquent les yeux ne seraient pas les bienvenues. Je préfère les contempler dans d'autres jardins.
Bisous et bonne soirée.

David 04/11/2016 15:14

Coucou Armelle,
les prochaines illustrées seront plus douces ;-)
Bisesss

le jardin du chat vert 02/11/2016 09:40

Ouille...ah non, je ne suis clairement pas prête :p Peut-être un jour, quand ma vue aura vraiment baissé...

David 04/11/2016 15:14

Coucou Charlotte,
oups mon com' n'est pas passé ...
oh mais si ... une couleur qui reveille les pupilles matinales
Bisesss

Lydie 01/11/2016 21:21

Intéressant, mais difficile à intégrer dans un petit jardin... comme souvent pour les rosiers à forte personnalité ! si je dois un jour prendre un rosier bariolé ce ne sera pas celui là... enfin je dis ça mais il ne faut jamais oublié que les goûts évolues :p
Bises
Lydie

David 01/11/2016 21:28

Coucou Lydie,
on se donne rdv dans 20 ans alors :-)
bisessss

catherine 01/11/2016 18:49

j'ai eu ma période roses des peintres..maintenant je préfère les roses plus douces, moins exubérantes..
quoiqu'il me reste une rose des peintres ..mais je ne la mets jamais en avant, dommage
celle que tu présentes doit être belle en isolée, je ne sais pas si elle pourrait s'adapter aux autres plantes de mes massifs..
bonne soirée!

David 01/11/2016 18:58

Coucou Catherine,
je ne tenterai pas non plus de la marier avec un autre rosier (si ce n'est du blanc) à moins de souhaiter un massif confettis ... et pourquoi pas ?
Bisesss

patricia 01/11/2016 17:05

Comme tu dis ça pique les yeux. Je n'arrive pas à l'imaginer en situation mais je connais une dame de plus de 80 printemps qui adorerai ainsi que mon beau-frère de ma génération d'ailleurs, comme quoi il en faut pour tous les goûts. Bisous

David 01/11/2016 17:36

Coucou Patricia,
c'est sur que l'intégrer à un massif pastel, c'est pas évident ... mais des fois en potée sur la terrasse ou dans un massif de feuillages haut en couleur ... il peut exceller.
Il en faut effectivement pour tous les gouts et en plus ... nos gouts changent ;-)
Bisessssssss

Duszka 01/11/2016 16:37

Pourquoi se fâcher avec ce délicat don de dame Nature ? J'aime beaucoup, ainsi que la délicate façon de nous en parler ! MERCI

David 01/11/2016 17:34

Bonsoir :-)
ca pique pour certains, et ca envoute les autres ... en tout cas tous les rosiers ont leur place ici sur le blog :-)
Ravi de l'avoir présenté.
Belle soirée

David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog