Comment faire des boutures de rosier en automne ?

La période idéale pour le bouturage des rosiers est de mi-août à septembre mais si vous avez raté la saison ou si vous voulez "recycler" vos tailles d'automne de vos rosiers, il vous reste une session de rattrapage à l'automne.

Attention néanmoins, la plupart des variétés commercialisées sont protégées et ne doivent pas être multipliées à des fins commerciales.

Sur la démonstration photo, il s'agit d'un églantier (Rosa canina) afin de pouvoir tester les greffes ultérieurement.

separation-copie-1

Vous aurez besoin: de tiges à bouturer, de terreau, de sable, de pot terre cuite et d'un bon sécateur.

Necessaire pour boutures rosiers

separation-copie-1

Tout d'abord sélectionnez vos tiges que vous allez bouturez Si vous avez le choix, sélectionnez des tiges droites et vigoureuses, pas trop en bois (aoutés) ni trop tendre. Le best est de choisir une tige comportant peu d'épines pour faciliter la bouture.

Une fois vos tiges coupées, préparez un mélange de terreau et de sable que vous mélangerez.

 Remplissez un pot terre cuite suffisamment profond de ce mélange. Un pot plastique ou une caisse peuvent évidemment suffire mais le pot terre cuite sera plus sain pour les racines des jeunes boutures.

 melange terreau-sable pot terre avec substrat

separation-copie-1

Coupez avec un sécateur bien aiguisé votre tige sous un "nœud". Un nœud est l'emplacement où se trouvait une ancienne feuille (il reste une cicatrice perpendiculaire à la tige) et où se situe un bourgeon latent. Cet emplacement est idéal pour la coupe car c'est l'endroit où le végétal peut le plus facilement produire de nouvelles racines.

 coupe bas tige

separation-copie-1

Maintenant coupez la partie haute, d’environ 20 cm de préférence en biseau et cette fois ci au-dessus d'un nœud.

 coupe-haut-tige.jpg

separation-copie-1

Enterrez votre tige de moitié sur l'extérieur du pot. Il est à noter que le taux de reprise est plus fort sur le côté du pot qu'à l'intérieur.

 Vous pouvez rajouter de l'hormone de bouturage que vous trouverez facilement dans les magasins de jardinage.

A noter: si vous avez un doute du haut et du bas de la tige, regardez le noeud: la cicatrice est du côté bas et le bourgeon côté haut.

plantation-1.jpg

separation-copie-1

Renouvelez l'expérience autant de fois que vous souhaitez.

plantation-2.jpg

 plantation-3.jpg

separation-copie-1

Mettre vos pots en "jauge" enterrés dans le sol durant tout l'hiver. L'idéal est dans un endroit protégé mais pas sec comme le long d'un mur, sous un arbuste persistant, couvert de feuilles mortes, etc...

Arrosez copieusement le pot à l'intérieur et l'extérieur pour plomber la terre.

mise-en-jauge-boutures.jpg

Bon bouturage à tous !

N'hésitez pas à poster un commentaire en cliquant sur l'onglet ci dessous si vous avez des questions, des remarques, etc...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Jean du 80 05/08/2016 22:34

Apparemment vous plantez le bouture de rosiers la tete en bas (sens des épines).
Pouvez vous confirmer.

David 07/08/2016 22:32

Bonjour,
désolé pour la lenteur je suis en vacances sans conection ;-)
en fait non les boutures sont bien placées comme sur le rosier le bas vers ... le bas.
les épines des rosiers en général sont dirigées vers le bas pour se maintenir cramponné sur les tiges des autres branches quand ils grimpent
A bientôt

Strimer Gisèle 18/08/2013 18:44


Merci pour les conseils de bouturages de rosiers.


Je vais essayer et j'espère en réussir au moins un!


J'aime bien votr blog, il y a une mine d'or d'idées et de photos


très intéressante.  Gisèle

David Henriet 18/08/2013 18:47



Bonsoir Gisèle,


merci de vos encouragements, ça motive à continuer sur la lancée.


J'ai fait les boutures de vivaces hier mais avec les semis de vivaces et la pluie aujourd'hui ... je n'ai pas eu le temps pour les rosiers ... ce sera pour samedi prochain.


Belle soirée et à bientôt



David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog