Le rosier mousseux 'Henri Martin'

  • David Henriet
  • Roses

Repartons à la découverte d'un rosier ancien mousseux avec le sublime 'Henri Martin'.

Nous le devons une nouvelle fois une talentueux et prolifique français Jean Laffay en 1862 qu'il dédia à l'écrivain , poète et historien contemporain qui fut aussi sénateur de sa ville natale St Quentin (à 40 km de notre jardin).

Ce rosier assez vigoureux peut s'élever à 1m80 et présente de nombreux aiguillons rouges remarquables.

Sa floraison ne l'est pas moins grâce à une très belle disposition portée sur des boutons mousseux exquis. Les pétales violacées prennent de l'éclat à la lumière du soleil et tranchent sur le feuillage vert clair.

Côté parfum, petit bémol, ce n'est pas le plus entêtant des mousseux, mais il est bien présent et la fragrance balsamique de la mousse l'accompagne.

Non remontant, il sera idéalement placé en fond de massif pour laisser place par la suite aux vivaces estivales.
Rustique et vigoureux, il a de grandes chances de rejoindre un jour le jardin.

Le rosier mousseux 'Henri Martin'
Le rosier mousseux 'Henri Martin'

La fiche du rosier:

Rosier mousseux Henri Martin

Autres noms: 'Red Moss'                                              
Obtenteur: Jean Laffay (France)
Année: 1862
Type: ancien - mousseux
Résistance: bonne
Parfum:  présent , + ou moins prononcé
Remontance: non
visite jardin  

arbustif-ancien.jpg

 

Retrouvez les autres rosiers mousseux présentéset le descriptif de cette famille sur la page ci dessous:

nath 24/02/2015 16:15

J'aime beaucoup la première image ! belle couleur pour cette rose ... ST Quentin ? le St Quentin que l'on entendait dans les jeux intervilles ? Ici il y a eu des averses à ne pas mettre une rose dehors ! mon Dieu des giboulées et là il fait soleil ! bonne fin de semaine bise nath p

David 24/02/2015 18:39

Bonjour Nath
oh oui ce pourpre capte la lumière :-)
St Quentin oui en Picardie . Nous sommes à 40km de Cambrai, Valenciennes, St Quentin, Laon, Maubeuge et Fourmies. ... près de tout et loin de tout en fait ;-)
Bisesss

Gine 24/02/2015 08:27

Jel 'aime beaucoup, tant pis pour le parfum trop discret! Son rose légèrement bleuté est parfait avec son feuillage!

David 24/02/2015 18:37

Bonjour Gine,
pour certain il est très odorant, pour d'autre léger. La première photo avait été prise en plein caniard et la seconde sous des cordes ... et le parfum n'était pas des plus forts mais bon, ce n'était pas des conditions optimales.
bisesssssss

Marie 24/02/2015 07:03

Oh je l'aime bien celui-là... je cherche un mousseux qui ne soit pas rose. Je sais que je viendrai ici, puiser des idées dans la mine d'or que tu constitues au fil du temps ! Vraiment, toutes mes félicitations et un grand merci pour tout ce travail de recherche que tu partages !

David 24/02/2015 18:36

Bonjour Marie,
j'en ai encore 2 autres pourpres sous le coude mais 'deuil de Paul Fontaine' (que je n'ai pas encore en photo) me tente fort aussi.
Bisessss et merci à tous de ne pas rester insensibles à ces rosiers un peu oubliés

Maryline 23/02/2015 21:27

J'ai cet Henri là au jardin depuis de longues années David, durant cinq années à 7 ans je n'eu plus le temps de m'occuper du jardin et du coup mes rosiers anciens avaient souffer,t depuis deux ans ils vont beaucoup mieux et je pense qu'Henri m'a fait deux grandes nouvelles pousses de la base cette année, j'espère que ce ne sont pas des gourmands. J'adore sa couleur et son parfum mais c'est sûr que les roses ne sont point agréables à cueillir mais je le fais quand même elles sont si belles.

David 23/02/2015 21:35

Coucou Maryline,
oh ca ne doit pas être des gourmands, il est capable de faire de puissantes et hautes tiges bien épineuses. C'est vrai qu'à y penser, à cueillir, ça doit être risqué ;-)
Bisesssss

David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog