Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
plaisir-jardin.com

plaisir-jardin.com

Menu
Debrief' du week-end

Debrief' du week-end

Chouette encore un week-end de 3 jours !

Mais cette fois peu de travail au jardin. Les pluies incessantes cette fin de semaine ont innondé les pâtures mais aussi notre terrain le rendant impraticable.

Il ne va pas y avoir grand chose à conter cette fois çi je le crains, mais bon, pour les addicts à cette chronique (elles se reconnaitront), c'est partie pour le debrief.

 

Petit flash-back mercredi d'abord

Vous vous souvenez j'ai démarré le télétravail ce jour afin de pouvoir également garder mes enfants.

J'en ai profité pour aller chercher le collissimo des 41 rosiers commandés.

Petit contrôle quantitatif, tout est ok. Mais je ne peux pas planter, donc je les ai jaugé en attendant dans le potager, la terre y étant plus souple et déjà retournée.

 

rosiers.jpg

 

J'attend toute la journée la venue du couvreur désigné par l'assurance pour mes faitières qui ont bougé.

A la tombée de la nuit, je le rappelle, il ne répond ni sur portable ni sur son fixe ... super sérieux tout ça.

 

Samedi matin

Toujours pas de nouvelle de mon couvreur, il ne répond toujours pas sur son portable, mais sur le fixe une femme (sa femme ? elle ne se présente pas) me dit qu'il est en chantier et qu'il me rappelera ... à l'heure de l'article ce n'est toujours pas fait et le placo de la chambre de ma fille est devenu une éponge .... grrrrrrrrr

Bon zen, de toute façon il va le changer (lui ou un autre). Stand by.

 

Le temps de samedi est toujours aussi pourri, les pâtures sont inondées. 

Ca ne nous préoccupe pas, nous y sommes habitués. 

innondations.jpg

Comme vous le voyez, difficile de planter en ce moment.


Cécile ratisse les nombreux nids de poules formés dans le chemin suite au ruisseau éphémère lors des pluies. Il va falloir remédier à ça prochainement en mettant des caniveaux en bas et à mi chemin.

nid-de-poule.jpg

 

 

Moi très téméraire (brrr il fait froid), je fais pendant ce temps quelques photos (floues !) du Fusain d'Europe qui pousse dans la haie à l'entrée du chemin

fusain-d-europe.jpg

 

Bon on rentre, on ne peut vraiment rien faire.

Je me met donc à plancher sur le plan de plantation des rosiers.

Je m'installe sur la table de salon, et après avoir imprimé les mosaiques des rosiers achetés, je les positionne comme un puzzle. Les grands derrières, les petits devants.

plan-plantation.jpg

 

Suivant vos précieuses recommandations, ce sera 'pomponella' qui fera la haie basse le long de la terrasse. A leurs côtés il y aura le beau 'pink ghislaine de Feligonde' et de l'autre côté ... tiens il manque une photo ... devinez quel rosier (que je n'ai pas encore acheté) va attérir en miroir à ce 'Pink G de F' ? mmmmh

 

Rendez vous cathé à 17h00 esuivi de la messe avec Lucas... la journée est vite passée.

 

Dimanche, c'est journée famille.

On part à Arras rejoindre mes beaux parents et le parrain de Lucas pour une belle journée en famille.

Ma belle mère nous propose au passage un resto au printemps ... mouhai (je suis pas trop bouffe salé)...elle me dit "il y a dans le village un jardin remarquable à visiter avec une roseraie"  .... mais evidemment qu'on veut y aller!

Pour info c'est le jardin des lianes à Cheriennes. J'ai hâte d'être au printemps !

 

 

Lundi, l'eau continue d'avancer dans les pâtures nous sommes presque encerclés. Actuellement l'arc de cercle de l'eau fait près de 180°. Sortez vos rapporteurs de vos vieux cartables pour voir combien ça fait ;-)

Cécile emmene les enfants aux commémorations du 11 novembre, je profite du froid (la première grosse gelée) pour parcourir les blogs amis et FB.

 

L'après midi, il faut qu'on se remue.

Inspiré par le superbe post du beau blog de Camille (lien ici) sur une décoration automnale de sa cheminée, je décide de m'en inspirer pour un décor éphémère en attendant les décos festives.

Je vous le détaillerai dans la semaine mais en attendant vous pouvez déjà le voir ici:

garniture-cheminee-automne.jpg

Ca a senti le sous-bois toute la journée  avec la mousse mais j'en suis content.

 

Bon allez, on met 2 gros pulls, une paire de botte et on sort.

Je commence à niveller le terrain de devant (oui là ou il y a plein d'eau) , j'ai bien avancé mais je fignolerai quand j'aurai émietté la couche superficielle avec le motoculteur electrique. Mes parents doivent passer nous l'amener en fin de journée.

 

Je sors la tronçonneuse pour couper à ras la souche de sapin restante dans le massif. Je ne peux m'empecher sur le chemin de débiter un tronc de boulot abattu qui était en attente ... au moins c'est fait ... et hop on ne voit plus non plus la souche disgracieuse du sapin.

 

On continue ?

Le vent est glacial mais le soleil est passé à travers l'épaisse brume.

On va à l'arrière de la maison.

Cécile vidange la fontaine de la terrasse pour la mettre hors-gel.

Je commence à découper des ardoises pour étiqueter les rosiers qui seront plantés devant.

Pour rappel, l'édito sur la fabrication des étiquettes est ici.

C'est long mais bon ... la découpeuse est installée, je suis lancé ... ce n'est pas 40 ardoises découpés et percés mais ...plus de 120 ... j'ai un peu d'avance.

 

Mes parents sont arrivés (avec le motoculteur), on passe le goûter ensemble.

 

Comme vous le voyez le week-end fut peu actif et reposant.

Je vais certainement mettre en stand by cette chronique temporairement en attendant le retour des beaux jours et qui sait ... peut être que le week-end prochain  sera "beau".

 

Belle semaine à tous et à toutes

 

Je vous laisse avec une mosaïque de photos prises de la pature en devanture.

vue.jpg