Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

Il y a quelques mois à peine, je fis connaissance sur FB avec un être particulier ... une personne à la sensibilité inouïe, au talent immense, à la gentillesse débordante et à l'écoute attentive. Cette jolie personne est un lutin de la nature ... non seulement il jardine mais il crée, il génère de la magie.

Je vous l'avais annoncé sur l'article précédent lors de la visite des pépinières Caillarec ... je parle bien du talentueux hybrideur d'hémérocalles: Guénolé Savina.

Il nous a offert l'immense privilège d'arpenter les allées de leur jardin privé qui n'est pas ouvert aux visites.

C'est un jardin incroyable, une sensation de jamais vu et de tour du monde ou même encore beaucoup plus ... un jardin d'apprentissage et d'excellence.

Ce jardin est un jardin à 4 mains. Guénolé et son compagnon Gaston l'ont façonné, rêvé, imaginé, dessiné, planté, façonné, modelé, entretenu, photographié et partagé.

Un jardin d’émerveillement et de contemplation. Le genre de jardin dont on ne peut rester insensible, chaque scène, chaque vue est une invitation à l'évasion.

Alors venez avec nous découvrir ce créateur d'évasion.

Le lieu.

Entre Morlaix et St Pol de Léon dans le Finistère (non loin de Roscoff) , c'est dans un climat doux sans grandes amplitudes thermiques que le jardin vie. De rares et courtes gelées et un climat (il faut l'avouer) humide offre aux 2 concepteurs une palette végétale allant de nos plantes classiques des jardins aux plantes exotiques. Palmiers, agapanthes et bambous semi-rustiques peuvent ainsi accompagner rosiers, buis, phloxs et hemerocalles pour un dépaysement total.

La devanture

A un peu plus d'heure de notre hôtel, bon d'accord 2 heures suite aux barrages routiers des manifestations agricoles, il n'y a pas de doute, nous sommes arrivés ... de splendides et titanesques Echiums se dressent fièrement volant presque la vedette à de superbes Hémérocalles chatoyantes.

Nous sommes accueillis chaleureusement par Guénolé et Gaston. Quel plaisir de retrouver Guénolé ... à peine 6 mois que nous nous connaissons et c'est comme si c'était depuis toujours. Rencontré pour la première fois à St Jean de Beauregard, j'étais plus qu'impressionné par la profondeur de son être.

A peine franchi le pas de porte, le dépaysement est donné, un voyage en Asie marque la déco, un livre de Cédric Basset sur la table basse, une perspective depuis la porte sur une scène de temple hindouiste, le voyage est commencé.

Les premiers pas

Ca crépite, ça fourmille, ça virevolte ... les yeux s’émerveillent comme dans un feu d'artifice savamment dosé. De parfaites perspectives invitent au voyage et nous guident vers les allées comme le champ des sirènes et pourtant chaque détail autour de nous, nous capte et nous fige comme le regard de la Méduse... c'est impressionnant ... le temps s'arrête. A ce moment nous ne visitons plus un jardin, nous sommes partie intégrante de ce jardin.

Des courbes et des volumes

En passant sur une belle pergola rappelant les formes rectilignes de la demeure guidant une glycine l'oeil est de suite attiré par le contraste des formes arrondies et généreuses des massifs.

Quelle profusion! C'est l'exubérance et le foisonnement, Alstroemerias, Phloxs Lys, Fuchsias jouent avec les Hémérocalles pour des scènes colorées.

La qualité des photos n'est pas à la hauteur des jeux de lumière dont ces 2 jardiniers ont le secret, un ciel couvert et la pénombre ont eu raison de l'éclat (je remercie Guénolé au passage de m'avoir envoyé quelques photos prises la veille).

La plupart des photos de cet article sont en format portrait, ce qui ne passe pas dans les mosaïques d'Overblog, je vous recommande vivement de cliquer sur la première photo et de les faire défiler.

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

D'un peu plus près ...

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

Des scènes charmantes ... de vrais tableaux ....

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

La symphonie des accords

Ici les teintes saturées et contrastées se mettent toutes en valeur ... la profusion s'allie à la subtilité ...tantôt vif, tantôt reposant, chaque scène est parfaitement orchestrée. Rien n'est du au hasard ici, la sélection variétale est minutieuse. Ils dénichent chez leurs amis et découvertes horticoles de petits bijoux botaniques ... ce jardin est aussi d'une richesse digne d'un globe-trotter.

Voici, entre 1000 autres, une des scènes ... Quand une Hémérocalle à la teinte violine répond au pétiole violacé du rhododendron sur un tapis d'Ajuga reptans 'tricolor' et de Festuca glauca. Comme une partition de musique les accords sont justes, chacun à sa place rend l'ensemble harmonieux et mélodieux.

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

Impossible de vous détailler chaque scène, chaque perspective, il faudrait un livre à lui seul ... et j’avoue avoir passé une semaine à rédiger ce post tellement je rêvasse à regarder les photos en me replongeant dans ce rêve.

Des cheminements

Il n'y a pas que de superbes allées de gazon voluptueuses mais aussi des petits sentiers rectilignes nous invitant dans d'autres ambiances ... l'idéal pour guider le visiteur à un autre univers, une autre rythmique comme dans un sas de décompression.

Au lieu de remplir ces quelques m2 de pavés, ils en ont fait une nouvelle oeuvre jouant les textures, les formes, les contrastes, les "pleins et les vides" ... et en profitant même pour mettre parfaitement en valeur quelques bijoux botaniques. Voyez plutôt.

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

Une nouvelle aire de jeux

Nous accédons par ce chemin à une extension récente du jardin, un nouveau style pour s'exprimer. Une aile rectiligne idéale pour placer de part et d'autres d'une allée droite de superbes mixed-border récemment créés. Un jardin sain utilisant la technique des lasagnes pour pailler et préparer le sol aux plantations sans desherbant.

J'ai peu de photos à vous proposer car les plantations sont récentes mais à la vue de ces massifs on imagine d'office la justesse des accords et des rythmiques digne du Jardin de Botrain.

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

Reprenons un petit sentier, tiens il est différent, plus japonisant ... amis dans quel autre univers allons nous atterrir ? La douce helexine nous amène dans un cocon douillet, les vivaces bordant l'allée ont laissé place à des arbustes (acer japonais, bambous plus exotiques et luxuriants ... sommes nous dans une jungle orientale ? Allons nous vers le pays du soleil levant ?

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

Un rendez vous en orient

Et là une scène grandiose ... je ne connais pas l'art et les techniques des jardins orientaux moi qui trouvait ça froid et inerte ... mais là ... c'est un jardin d'émotions.
On a peine à croire que ces sujets (hormis l'if déjà présent) n'ont pas 15 ans et ont été formés, taillés, sculptés par ces 2 artistes. Pour exceller à ce point, il leur a fallu découvrir, comprendre, apprendre, essayer, ... cet art ils l'ont appris en itinérant et écoutant lors de rencontres ... et là à leur tour, ils nous donnent quelques explications des principes et règles à apporter.
Bravo Maestro.

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

Nous traversons une forêt de bambou vue du ciel (oui oui) comme une maquette sculptée par des graminées minatures et des roches pour accéder à un nouveau bassin où un juniperus est en train d'être formé pour rappeler chaque roche de la cascade ... respect.

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

Quel travail, imaginez ... devoir escalader et surmonter le bassin pour tailler les nuages. D'ailleurs ce jardin invite au respect... regarder ce nouvel espace qui le suit avec ses volumes et ses formes parfaitement maitrisées ... pour jouer les textures et les teintes, il n'y a pas que des buis et des ilex à la pousse lente mais des Lonicerasn Ericas et des Spirées dorées entre-autres ... une taille tous les 15 jours ... ce jardin n'est pas un hobby, c'est un art de vivre.

Mettez ces photos en plein écran et faîtes les defiller ... tout y est si parfait ... posé ... entretenir un tel jardin est bien plus que du jardinage, c'est se recueillir, se retrouver intérieurement.

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

On repart dans de nouvelles alcôves aux allées sinueuses et sensuelles. Une invitation au romantisme dans ses nombreuses chambres de verdures à faire pâlir Marie-Antoinette.

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

De nouveaux de superbes découvertes botaniques, je ne pourrais tout vous énumérer mais chaque plante ne nous laisse pas insensible comme le Fuchsia procumbens couvrant à pollen bleu, les bambous à chaume de velours invitant à la caresse ...

On repart sur le centre du jardin, un vrai labyrinthe initiatique et ... je suis perdu ... nous étions revenu au jardin asiatique mais en le regardant d'une autre face il était si différent.

Il commence à faire nuit, oh non, vraiment pas envie de finir cette journée.

Vous aurez pu le remarquer sur les focus de scène du jardin, il n'y a pas que la dominante asiatique qui est reine dans ce jardin ... chacun de ses créateurs a son espèce de prédilection.

Gaston affectionne particulièrement les Rhododendrons qui savent même hors floraison montrer une palette de couleurs par leurs feuillages, leurs pétioles, leurs structures impressionnantes. Et dire que jusque là je ne les apprécierai guère.

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

Guénolé quand à lui ce sont évidemment les Hémérocalles. Cette belle plante vivace revient en force par ses nouveaux hybrides à couleurs plus vives, pétales originaux, ports compacts et même floraison prolongée. Guénolé non seulement sauvegarde quelques espèces qui ne sont plus commercialisées mais joue les alchimistes en créant de nouvelles variétés. Les plus originales et ayant fait leurs preuve dans le jardin sont expérimentées et commercialisées aux pépinières Caillarec qui les commercialise.

Avoir la chance d'arpenter ce jardin avec ce grand connaisseur qui nous explique la parenté des hémérocalles, de leurs caractéristiques et défauts, c'était un beau cadeau de la vie.

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Hemerocallis 'Keriel's Dawn To Dusk' un de mes nombreux coups de coeur.

Hemerocallis 'Keriel's Dawn To Dusk' un de mes nombreux coups de coeur.

Merci à Guénolé et Gaston de nous avoir offert le privilège d'arpenter vos somptueuses et féériques allées. C'était comme rentrer dans un coffre à trésor aux mille bijoux étincellants. Chacun dans leurs écrins faisaient briller l'autre ... votre passion à tous les 2 a permis en quelques années à créer le Nirvana ... pas seulement un jardin ... seules de belles personnes peuvent exceller et trouver la justesse de la vraie beauté.

Cette justesse, vous l'avez acquis en écoutant les préceptes de vos amis-horticulteurs-jardiniers, de l'écoute et du respect de la nature, de votre oeil et vos émotions lors de vos visites et aussi par l'expérience et le travail quotidien que nécessite un tel jardin.

Bonus

Je ne peux quitter cet article, trop dur de fermer la porte même numérique à ce jardin alors petit bonus quelques photos prises la veille de notre venue prise par Guénolé. Regardez comme ils jouent avec la lumière grâce à des tailles par transparence ... ici on ne triche pas avec la nature, on la met en valeur.

Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimieLe jardin de Keriel, un jardin d'alchimie
Le jardin de Keriel, un jardin d'alchimie

Le jardin privé n'est pas ouvert à la visite mais vous pourrez trouver régulièrement les photos de celui çi sur sa page Facebook (allez vite me liker ça) ici:

Mais aussi sur son blog présent sur son site spécifique d'Hémérocalles où vous pourrez trouver également ses merveilles créations, c'est ici (n'hésitez pas à cliquer sur les différents onglets):

Béatrice 06/11/2016 19:54

Mais j'avais loupé ton reportage.... Merci David, je viens de passer un bon moment devant mon écran à rêver.......
Je suis heureuse que tu aies pu voir ce jardin, il est tellement waouh.
Bises et belle fin de dimanche

David 06/11/2016 20:49

Coucou Béa,
oh oui wahouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
plein de bises

bernadette LE BRETON 09/02/2016 11:59

complètement sous le charme.... WAHOU !!!! que de beautés.... Merci David pour ce partage.... Du rêve pour la journée et peut être plus ....

David 09/02/2016 14:28

C'est un plaisir de partager ces moment magiques
Bises Bernadette.

Marie 23/08/2015 10:14

Quel privilège de pouvoir arpenter cet endroit magique ! Je suis tellement contente pour toi que tu aies pu vivre ça ! Le reportage que tu nous en fais est à la hauteur... du grand David ! Merci mon ami pour ce partage !

David 23/08/2015 10:19

Coucou Marie,
tu as vu cette perfection ? Qui a dit que les hommes n'avaient pas de gout pour les associations, hein ? :-)
Une grande grande claque ce jardin, chaque pas et c'était un enchantement
Bisesss

evapetitcoeur 15/08/2015 16:15

Ce jardin une véritable oeuvre d'art, et ton reportage rempli de poésie !!! Le climat breton aide aussi à la magnificence de ce lieu, les plus beaux jardins que nous avons visité en France étaient en Normandie
ou en Bretagne ...Bises ...Colette

David 16/08/2015 11:38

Bonjour Colette
oh oui je suis tout à fait d'accord avec toi, une vraie oeuvre d'art... et il faut avoir du génie et une immense sensibilité pour aboutir à cette perfection.
Bisessss

Caroline JardindesPixies 14/08/2015 10:12

Quel jardin original. je suis moins "fan" des ambiances asiatiques, mais j'aime leur utilisation de la couleur! En même temps, si tu aimes les hémérocalles... tu dois aimer les couleurs vives! Un vraiment beau reportage! Merci David

David 14/08/2015 12:43

Bonjour Caroline;
heureusement chacun ses gouts ou sinon on ferait tous pareil mais ils ont su marier plusieurs styles et ambiances sans jamais jurer à l'oeil et c'est vraiment remarquable.
Bisesss

Lys Blanc 10/08/2015 09:37

Quel magnifique jardin, je suis émerveillée! Je crois que le mot perfection prend tout son sens, bravo aux 2 jardiniers et merci pour ce partage que je viens de savourer.
A bientôt.

David 10/08/2015 15:47

Bonjour,
ravi que ce reportage vous ai permit de connaitre ce bel endroit. En plus après la magistrale claque qu'on s'est prise (mon Dieu que c'est beau) et face à leur jeunesse et la taille du jardin (2000m2) on se dit que ... et oui ... on peut y arriver.
Bisesss

carine 10/08/2015 07:12

Un veritable régal pour les yeux.

David 10/08/2015 15:45

Bonjour Carine,
oh oui et des souvenirs merveilleux plein la tête (et l'appareil photo)
Bisesss

Christine des Glaces 09/08/2015 23:30

Ce jardin est une merveille qui laisse songeur face à tant de justesse dans les harmonies des couleurs et des formes. C'est une réelle chance d'avoir pu le visiter et je comprend que tu restes encore étourdi depuis ta visite.
PS tu as enfin osé entrer en contact avec Berthille j'en suis contente! bisess

David 10/08/2015 15:45

Bonjour Christine,
oh oui là bas tout y est si juste, chaque branche, chaque tige est à son parfait emplacement.
Oui Berthille m'a envoyé un MP, je reste toujours timide et intimidé par les grands des jardins ;-)
Bisesss

David 10/08/2015 15:45

Bonjour Christine,
oh oui là bas tout y est si juste, chaque branche, chaque tige est à son parfait emplacement.
Oui Berthille m'a envoyé un MP, je reste toujours timide et intimidé par les grands des jardins ;-)
Bisesss

AJSMAIL 09/08/2015 23:06

Trés beau trés joli , a visiter et revisiter ,hélas si je pouvais réaliser pareillement dans mon jardin .

David 10/08/2015 15:43

Bonjour,
la passion de ces 2 jardiniers dans 2000m2 en ont fait une oeuvre magistrale, le travail et l'amour de la nature sans compter sont les clés de la réussite.
Belle semaine et merci de votre message

emmanuelle 09/08/2015 22:50

Merci David pour ta réponse ,ils ont très bien exploiter leur 2000 m2 ,oh un prochain article encore en vue ,allez je me replonge encore dans celui ci.
Bisesssssssssssssssssss

Aline Egécrié 09/08/2015 22:45

Wowowow !!! Je ne suis qu'admiration à la vue de ce paradis ! On touche du doigt le sens du mot PERFECTION. Je vais en rêver cette nuit :-) Merci encore pour la belle soirée jardinière que je vis grâce à toi via FB, via Armelle :-)

David 09/08/2015 22:48

Rebonsoir Aline;
oh bah oui, y'a pas que moi qui pousse des petits cris dans les jardins ;-)
Tu trouveras les autres visites de jardin du blog en cliquant ici (copie-coller)
http://www.plaisir-jardin.com/visites_jardins_fetes_des_plantes

bisesss et belle semaine

emmanuelle 09/08/2015 22:29

Bonsoir David ,oh je n'ai pas assez de mots pour te dires combien cette visite est un pur bonheur ,le "Nirvana " comme tu le dit si bien ,le cheminement des pleins et des vides c'est super ,leurs bambous et les buis quelle scène ,un jardin de 15ans je n'en revient pas ,tout est si harmonieux ,et tu le conte si bien que ton enthousiaste m'emporte au fur et à mesure de te lires .
J'aimerais savoir David la surface de ce jardin .
Félicitations à c'est jeunes de leurs soif d'apprendre et de mettre à profit leurs connaissance un paradis sur terre .Merci David d'avoir pris ton temps car ce post est super et à lire et les photos sont un pur régal.
Belle semaine David

David 09/08/2015 22:33

Bonjour Emmanuelle
le jardin fait 2000m2 mais on a l'impression qu'il fait 1 hectare tant c'est dépaysant.
Ravi que ce post t'ai plu, ça motive à prendre le temps de rédiger le prochain, et on restera encore une fois dans cette belle Bretagne avec un grand passionné.
Bisesss

emma 09/08/2015 21:49

C'est une vrai merveille que je découvre là , qui est a quoi 30 min de chez moi . Il y a vraiment des merveilles dans mon pays .(non non je ne suis pas chauvine). gros bisous emma

David 09/08/2015 21:52

Bonsoir Emma
oh oui de belles merveilles dans ta belle région, la prochaine visite sera aussi Bretonne, alors à très vite.
Bisessss

Nono29 09/08/2015 21:39

Bonsoir David, ce jardin est tout près de chez moi mais comme tu le précises il n'est pas ouvert à la visite. Alors, je peux te dire que tu as eu un IMMENSE privilège de pouvoir le visiter.
(Ceci dit, je comprends tout à fait qu'il ne soit pas ouvert, même pour quelques occasions : il y aurait trop de monde !!!)
Par contre, chaque semaine ils nous font le plaisir de partager sur FB un album de leurs photos, et c'est un ravissement à chaque fois.
Pour moi, il n'y a pas de mots assez forts pour qualifier ce joyau, Guénolé et Gaston ont fait là un vrai travail d'artiste.
Bravo à eux et à Julien. Comme cela fait plaisir de voir des jeunes déjà si talentueux.
Bonne soirée.

David 09/08/2015 21:51

Bonjour Nono,
oh oui on a bien mesuré notre chance d'atteindre se paradis. On était effectivement surpris de la justesse malgré leur jeunesse ... il n'y a qu'ne apprenant et écoutant des autres qu'on peu arriver si vite et si bien à cette réussite et ça ... l'argent ne l'achete pas.
Merci de ta visite et de ton message.
Belle semaine

Lomarcy 09/08/2015 21:19

Holalalalala............ Voilà ce que j'ai dit en regardant les photos !!
C'est magnifique, splendide, quel goût..... C'est le genre de jardin dont je rêve.
Merci du partage :-)

David 09/08/2015 21:22

Bonjour Lo;
comme quoi un jardin spectaculaire peu se réaliser avec la jeunesse et quelques m2.
Une grande leçon d'humilité, il suffit juste de travail et de passion.
Bisesss

David Henriet© 2016 -  Hébergé par Overblog